Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:44

Ile-de-France: charge vive contre la future métropole du Grand Paris

18/10/2013 16:46:03  AFP (349)

 

 

   PARIS, 18 oct 2013 (AFP) - Le débat sur "l'Ile-de-France 2030", schéma d'aménagement du territoire, a donné lieu vendredi à des attaques de tous les bords politiques au conseil régional contre la future métropole du Grand Paris.

La séance exceptionnelle consacrée au schéma directeur d'aménagement (Sdrif) a commencé par l'examen de deux motions de rejets déposées par les groupes d'opposition UDI et UMP.

Selon eux, il est absurde d'adopter un schéma directeur alors qu'un projet de loi créant une métropole du Grand Paris est encore au Parlement. Cette décision risquerait de séparer la compétence en matière de logement (qui lui reviendrait) de celle des transports (de la région), intrinsèquement liées en Ile-de-France.

Si ces deux motions ont été rejetées sans surprise, elles ont donné libre cours aux inquiétudes générées par la future entité, à gauche comme à droite, tant sur les compétences que les financements.

"Depuis six mois, votre gouvernement érige un mur contre ce Sdrif et nous ne voyons pas comment le contourner", a lancé Laurent Lafon (UDI). "On assassine le Sdrif en scindant en deux notre région", dit-il, entre le centre, c'est-à-dire la métropole, et la grande couronne.

"La métropole avec 60% de la population francilienne, 70% du PIB, va se comporter comme un bloc face aux autres et n'est pas destinée à avoir de la solidarité vis-à-vis des autres" habitants de la grande couronne, a renchéri Roger Karoutchi (UMP). Il s'est dit "profondément agacé devant l'irresponsabilité collective" qui laisse à la manoeuvre "un groupe de députés (PS)" qui n'ont "pas l'intention de respecter la région".

"Défendez la Région pour de bon contre cette métropole mortifère!", a dit le sénateur des Hauts-de-Seine au président Jean-Paul Huchon (PS).

Partageant ces "signaux d'alerte", M. Huchon a rappelé que le Sdrif serait "un document prescriptif", notamment pour les objectifs de logements, que la métropole "se chargera de mettre en oeuvre".

Pour les écologistes d'EELV, "il est temps de prendre nos responsabilités et de se donner les moyens d'avancer". Le Front de gauche (communiste), qui "partage les inquiétudes de cette métropole faite par le haut", a plaidé pour un Sdrif "point d'appui pour une autre gouvernance".

Partager cet article

Repost 0

commentaires