Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> AFP: Huchon veut mettre le département de Paris sous sa coupe

Paris, 9 juin 2014 (AFP) - Le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS) a une nouvelle fois plaidé lundi pour le regroupement des départements franciliens "au sein d'une assemblée unique" régionale, précisant que ceci devrait s'appliquer au département de Paris. Dans ce schéma, le département de Paris "devrait suivre à terme le même chemin que tous les départements", affirme M. Huchon dans une interview publiée sur le site de Libération. "Il n'y a pas de raison pour que Paris reste en dehors de la répartition générale", insiste M. Huchon, qui pour autant ne "pense pas" que la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) soit d'accord avec cette vision. Interrogée sur le devenir des départements au sein de la future Métropole du Grand Paris, Mme Hidalgo avait souligné le 19 mai que la question ne se posait pas vraiment pour Paris, qui est déjà aujourd'hui à la fois commune et département. "Nous, c'est déjà fait. Il ne nous reste qu'à supprimer la cloche du Conseil de Paris qui fait qu'on passe de l'un à l'autre", avait-elle dit. La vision de M. Huchon est a priori également à contre-courant de celle du gouvernement, les départements de Petite Couronne ayant plutôt vocation à disparaître au sein de la Métropole du Grand Paris, qui doit voir le jour le 1er janvier 2016. "Moi j'ai fini par me résoudre à accepter la métropole. Mais il faut se souvenir de ce pour quoi elle a été faite: la péréquation et le logement", explique M. Huchon. M. Huchon dit avoir des "doutes" sur les chances de la Métropole du Grand Paris d'être effectivement en place au 1er janvier 2016, car "les questions à résoudre, notamment la gestion des personnels, la répartition des compétences et la question des intercommunalités préexistantes, sont considérables".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article