Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 22:34

undefined«Grand Paris: la fusion des départements n'est pas réalisable»

Le sénateur UMP de la Seine-Saint-Denis, Philippe Dallier, chargé d’un rapport sur le Grand Paris, a prôné cette semaine la fusion de Paris et des trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). Pour Yves Jégo, porte-parole de l’UMP, et député-maire de Montereau (Seine-et-Marne), ce n’est pas la bonne solution pour construire le Grand Paris. Interview.

Comment réagissez-vous aux préconisations du sénateur Dallier, de fusionner Paris et les trois départements de la petite couronne pour le Grand Paris?
Ce n’est guère réalisable. Pensez-vous vraiment que les Hauts-de-Seine vont vouloir fusionner avec la Seine-Saint-Denis? Je propose une voie plus raisonnable pour réaliser le Grand Paris: la création, par la loi, d’une communauté urbaine – ce qui se fait dans les autres grandes régions de France – tout en maintenant les départements. C’est une voie intermédiaire entre la fusion des départements, et le syndicat mixte que proposent Roger Karoutchi et Françoise de Panafieu, que je ne trouve pas assez ambitieux.

Pourquoi?
Parce que ce qu’ils proposent, c’est un syndicat à la carte, où les communes viendraient librement pour participer à tel ou tel projet. C’est trop léger.

Votre communauté urbaine se situerait sur quelle échelle?
Cela reste encore à déterminer. Je propose six mois de réflexion après les municipales pour décider de la bonne taille de cette communauté urbaine. Ce que je ne veux pas, c’est qu’elle soit synonyme de la mort de la région. Le Conseil régional doit conserver toutes ses compétences, même si, en terme de transport par exemple, la communauté urbaine deviendrait un acteur essentiel du syndicat des transports d’Ile-de-France.

On parle de la création d’un secrétariat d’Etat au Grand Paris après les municipales. Vous pourriez être intéressé?

Non. Si cela devait se faire, je crois qu’il faudrait quelqu’un de neutre, sans arrière-pensée, et pas un Francilien. Or je serai candidat à la présidence de la Région Ile-de-France en 2010… De toute façon je ne suis pas sûr que le Grand Paris puisse occuper entièrement un secrétaire d’Etat. Il vaudrait mieux aller vers un secrétariat aux grands projets urbains.

Propos recueillis par Mickaël Bosredon

Partager cet article

Repost 0

commentaires