Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Delanoë annonce des bords de Seine rendus aux piétons "dans les deux ans"

  Les photos des berges sont visibles sur ma page facebook

 Delanoë annonce des bords de Seine rendus aux piétons "dans les deux ans"

   
    PARIS, 14 avr 2010 (AFP) - Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a dévoilé mercredi son projet d'aménagement des voies sur berges, consistant à fermer aux voitures un tronçon de plus de deux km rive gauche et réduire la circulation rive droite, tout en ouvrant ces quais aux piétons "dans un délai de deux ans".
    "C'est un peu extraordinaire, car si nous réussissons cette ambition là, je pense que Paris changera profondément", a lancé le maire de Paris mercredi, en présentant les plans de ce réaménagement des berges parisiennes.
    Devant les critiques de certains élus ou les craintes d'automobilistes qui commencent à se faire entendre, le maire a ajouté: "Il ne s'agit pas pour moi de punir; iL s'agit une fois de plus de faire baisser la pollution et la circulation automobile".
    Il s'agit aussi, selon Bertrand Delanoë, "de donner à Paris une occasion de bonheur".
    Actuellement, sur la rive droite, le trafic est comparable à une autoroute à deux voies avec 40.000 véhicules par jour et 4.000 par heure aux heures de pointe. Sur la rive gauche, le trafic est moindre que sur la rive droite selon la mairie : 2.000 véhicules par heure à l'heure de pointe sur les berges.
    "Il eut été extrêmement imprudent de (couper) brutalement la circulation rive droite, car la congestion de Paris aurait abîmé le projet lui même. Sur la partie rive droite nous ne supprimons pas de file de circulation mais nous recomposons totalement le boulevard urbain", a précisé le maire.
    Au total, ce sont 15 hectares de la Seine "dont 4,5 ha qui seront totalement rendus aux usages sans voiture".
    L'Atelier parisien d'Urbanisme (Apur), bureau d'études de la ville, a essayé d'imaginer ce que seraient ces espaces dans des plans dévoilés mercredi. Par exemple, une nouvelle promenade serait créée au bord de l'eau, du bassin de l'Arsenal à l'Hôtel de ville, avec des barges sportives, un café flottant.
    La mairie envisage aussi des aménagements très emblématiques rive gauche : une promenade au bord de l'eau, de la Tour Eiffel au musée d'Orsay, celle-ci étant accompagnée de barges à thème (marché aux fleurs, jardin botanique).
    Estimé à 40 millions d'euros, ce projet devrait être réalisé dans les deux ans, a annoncé Bertrand Delanoë, avec une dépense de fonctionnement de deux millions d'euros par an.
    Il sera présenté au Conseil de Paris en juin.

 

Et tout le dossier sur le site Paris.fr > ici

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article