Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 18:01

AFP (371)

 

   PARIS, 16 oct 2012 (AFP) - Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France, espère toujours que le gouvernement inscrira un milliard d'euros pour 2013 afin de financer le métro automatique Grand Paris Express, qualifiant son absence dans le projet de loi pluriannuelle des finances publiques de "bug bercyen".

"Dès lors que c'était une prévision triennale, il n'y avait pas de problème à l'inscrire mais des hommes et des femmes de Bercy ont voulu donner un signal supplémentaires aux observateurs", a déclaré mardi M. Huchon, déplorant que cela "paraisse mettre en péril" ce projet "qui soutient la croissance".

"C'est très agaçant, d'autant que personne n'a dit qu'il fallait y renoncer", a-t-il poursuivi, parlant de "bug bercyen" et de "dysfonctionnement qui nous porte préjudice".

Pour avoir fait une partie de sa carrière à Bercy, M. Huchon a regretté "la redoutable tendance de Bercy à reprendre d'une main ce que les politiques ont donné de l'autre": "ils mettent des sacs de sable pour éviter l'inondation, il y a quelque chose de sublime, mais nous (la Région, ndlr) ne sommes pas dans le sublime mais dans le concret !".

L'accord sur le Grand Paris, signé entre l'Etat et la région IDF en janvier 2011, inclut en effet dans sa rédaction la possibilité de mobiliser une partie des financements du futur supermétro, dont la construction effective débutera dans quelques années, pour la rénovation du réseau existant et notamment des RER.

"Ce qui m'a gêné aussi (dans la non inscription du milliard dans les projets de loi budgétaires), c'est que nous avions l'objectif de mobiliser une partie de ces sommes pour des projets du quotidien", a insisté M. Huchon.

Ce dossier "est encore en discussion interministérielle", a déclaré le président de la première région de France, qui doit rencontrer le Premier ministre "la semaine prochaine". D'autres vecteurs que le projet de loi de programmation des finances publiques (2012-17) pourraient être envisagés, selon M. Huchon.

M. Huchon s'exprimait à l'occasion de la présentation du projet de Schéma directeur d'aménagement de la région (Sdrif), qui a été révisé pour justement y intégrer le Grand Paris. Ce document sera débattu en séance plénière du conseil régional le 25 octobre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires