Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Une petite chronologie de l'action de P.Mansat en 2010

Actions dans le champ de la délégation de Pierre Mansat

 

Février

 

COOPÉRATION 

Suite aux démarches engagées par Pierre Mansat, la Ville de Paris cède plusieurs emprises qui lui appartiennent à Carrières-sous-Poissy et Achères, dans les Yvelines. Ce type d’actions a lieu toute l’année et concerne de nombreuses communes d’Ile-de-France. Paris, n’entendant pas agir en simple propriétaire foncier, élabore des partenariats avec les collectivités pour soutenir par ce biais leurs projets de territoire.

 

TOURISME

Pierre Mansat, investi dans la rédaction du schéma régional du tourisme, intervient au Conseil, à l’occasion du vote de la Subvention au Comité départemental du tourisme  pour souligner l’importance de la mise en œuvre d’une politique métropolitaine du tourisme.

 

COOPÉRATION

A l’occasion du vote de la cotisation du département de Paris à l’association des Départements de France, Pierre Mansat répond aux attaques lancées par le Groupe UMP contre cette association d’élus.

 

 

MARS

 

COOPÉRATION

Le Conseil de Paris autorise la signature d'une convention de partenariat au bénéfice de la jeunesse avec la Ville de Clichy-sous-Bois (93), notamment à l’initiative de Pierre Mansat.

 

METROPOLE

Pierre Mansat défend, au nom de l’exécutif parisien, le Vœu des groupes de la majorité relatif au projet de loi sur le Grand Paris demandant : le retrait du projet de loi grand Paris ; que l’Etat confirme son engagement financier concret et précis en faveur des projets de transports dont la réalisation est urgente et les procédures de mise en œuvre déjà lancées et qu’un partenariat stratégique soit engagé avec Paris Métropole, la Région, L’Etat…

 

MAI

 

METROPOLE

Lancement de l’appel à initiatives de Paris Métropole : « les 110 initiatives pour la métropole » lors de la séance plénière de Paris Métropole, tenue à Bobigny. Pierre Mansat, animateur de la commission « Projets métropolitains », pilote les 110 initiatives avec D. Guiraud, maire des Lilas, et Jacques JP Martin, maire de Nogent-sur-Marne.


Paris –Rouen – Le Havre

Le Havre accueille le premier colloque organisé par Paris, Rouen et Le Havre autour du développement de l’axe Seine. Pierre Mansat, représentant de la Ville, au sein du comité de coordination interportuaire, participe aux tables rondes consacrées à « l’identité de la Seine, bassin de vie ».

 

JUILLET

 

NUMÉRIQUE

Désignation en Conseil de Paris des lauréats de l’appel à projets « Réflexion stratégique et créative sur la métropolisation de Paris par le numérique », suivi par Pierre Mansat, dont l’objectif est de favoriser l’émergence de projets initiés par la société civile et proposant des contenus et de services numériques structurants pour la métropole parisienne.

 

Mémoire - MAURICE AUDIN

Lancement du film documentaire consacré à Maurice AUDIN, La disparition, en présence de Pierre Mansat, président de l’Association  Maurice Audin.

 

Berges de Seine 

Pierre Mansat intervient dans le débat autour de la délibération concernant le projet de requalification des berges de Seine. Lancement d’une grande procédure de concertation des collectivités métropolitaines.

 

SEPTEMBRE

 

MÉTROPOLE

Le versement de la cotisation 2010 à Paris Métropole est l’occasion pour Pierre Mansat de rappeler les enjeux de ce syndicat, qui devient de fait l’instance de gouvernance de la métropole parisienne, ainsi que les actions au programme de l’année 2010, en particulier l’appel à initiative.

 

La Défense

Pierre Mansat est désigné représentant de la Ville de Paris au sein du Conseil d’administration de l’EPADSA (Etablissement public d’aménagement de la Défense – Seine Arche)

 

OCTOBRE

 

COOPÉRATION

Le Conseil de Paris valide la création du syndicat mixte ouvert d’étude « Paris-Achères », suite aux démarches engagées par Pierre Mansat pour nouer un nouveau partenariat d’égal à égal avec la commune d’Achères. Désormais, aux yeux de Paris, les enjeux d’aménagement sur ce territoire (en particulier le projet de port fluvial, en lien avec le futur canal Seine Nord Europe et avec la démarche « Paris-Rouen-Le Havre ») dépassent les seules questions foncières et participent pleinement de la structuration de la métropole parisienne.

 

MÉTROPOLE

Paris ouvre en grand le débat sur la Gouvernance de la métropole. Point d’orgue de la commémoration des « 150 ans des 20 arrondissements parisiens », une soirée-débat à l’Arsenal est organisée autour de la gouvernance du grand Paris, en présence de Ph. Dallier, Jean-Yves Le Bouillonnec, P. Tordjman et Pierre Mansat.

 

NOVEMBRE

 

MÉTROPOLE

Paris accueille la séance plénière de Paris Métropole. L’élargissement, notamment à l’ouest, est consacré : toute la métropole est dans Paris Métropole. Jacques JP Martin, maire de Nogent-sur-Marne, et co-fondateur de Paris métropole, est élu président.

 

AUDIOVISUEL

Paris adhère au «  Pôle audiovisuel – cinéma – multimédia du nord parisien », aux côtés de collectivités et d’acteurs économiques. Cette démarche, conduite notamment par Pierre Mansat, renforce le soutien parisien à ces filières et contribue à la structuration d’un pôle en émergence depuis quelques années entre Paris, Saint-Ouen et la Plaine Saint-Denis. Elle renforce encore les liens déjà établis avec ces collectivités à travers les Docks de Saint-Ouen ou encore des projets urbains comme de Paris Nord Est de part et d’autre du périphérique.

 

TOURISME

Le Conseil de Paris s’engage sur des actions de coopération en matière de tourisme, en particulier auprès de l’opération « L’été du canal – l’Ourcq en fête » avec Pantin, Noisy-le-Sec, Bondy et Aulnay-sous-Bois, notamment à l’initiative de Pierre Mansat.

 

BERGES DE SEINE

Débat public métropolitain autour du projet de reconquête des Berges. Les élus métropolitains présentent les avis et recommandations concernant le projet parisien, lors d’un débat ouvert au public.

  

DECEMBRE

 

TRANSPORT

Pierre Mansat intervient au nom de l’exécutif dans le débat sur l’avis relatif au projet Arc Express et au projet de réseau de transport public du Grand Paris, au cours duquel des propositions du groupe PC/PG sont adoptées, en particulier sur l’amélioration et la rénovation des infrastructures.

 

MÉTROPOLE

Deuxième forum de Paris Métropole. Les 110 initiatives sont présentées au public et mises en débat, lors d’une journée de conférences – débats tenue à Docks-en-Seine.

 


Pierre Mansat : l’année 2010

 

La dynamique métropolitaine, engagée à l’initiative de Paris, a franchi en 2010 une étape décisive.

 

Paris Métropole réunissait, en décembre 2010, 174 membres (communes, intercommunalités, départements et la Région.) L’élargissement de cette scène politique originale manifeste la maturité du projet politique dont Pierre Mansat s’est vu confier la responsabilité en 2001.

Paris Métropole réunit aujourd’hui toute la métropole, il s’impose comme la seule instance politique du grand Paris. Symboliquement, c’est à Paris qu’a eu lieu, en novembre, le renouvellement des instances, marqué par l’élection à la présidence de J. JP Martin, maire de Nogent-sur-Marne.

Paris a contribué à ce que Paris Métropole s’affirme dans les débats – et notamment autour de la Loi « Grand Paris » et les projets de transports – et puisse œuvrer en faveur d’une métropole durable, juste et solidaire. « Les 110 initiatives pour la métropole. », lancées à l’initiative de Pierre Mansat en mai, ont marqué cette ambition d’engager des actes concrets. Il s’agit d’expérimenter une manière de faire métropole, au travers de projets issus des territoires, participatifs et solidaires. Ces projets ont été présentés au public, le 10 décembre 2010 à Docks-en-Seine. Dès 2012, ces initiatives seront mises en œuvre.

 

Agir pour des projets métropolitains

 

Il fallait aussi, pour Paris, continuer d’innover et de porter, au travers de ses propres politiques, des projets « d’intérêt métropolitain ». Qu’il s’agisse d’agir en faveur de la biodiversité, de lutte contre l’habitat indigne, d’une plateforme pour l’intégration des roms, de campus urbains, de développement économique, ou du lancement d’Autolib…, il n’est plus concevable d’agir sans prendre en compte l’opportunité que représente la métropole.

L’année a égalément été jalonnée par le lancement de coopérations de « nouvelle génération». Le partenariat avec la Seine-et-Marne est engagé autour du Développement Durable, Paris s’engage en faveur de la Villa Médicis des banlieues à Clichy. La création du syndicat Paris – Achères ( municipalité communiste des Yvelines) pour nouer un nouveau partenariat d’égal à égal constitue un acte emblématique. Désormais, aux yeux de Paris, les enjeux d’aménagement sur ce territoire (en particulier le projet de port fluvial, en lien avec le futur canal Seine Nord Europe et avec la démarche « Paris-Rouen-Le Havre ») dépassent les seules questions foncières et participent pleinement de la structuration de la métropole parisienne.

 

Sous la présidence de P.Mansat le CAUE de Paris (Conseil d’architecture, d’urbanisme, et de l’Environnement), très actif en matière de formation ( enseignants et élèves de l’élémentaire), de débat, et au sein de l’Union régionale des CAUE, s’est affirmé comme un acteur indispensable pour engager la conversion écologique de Paris.

 

Engager le débat sur la gouvernance

 

Mais pour ne pas en rester aux incantations, il est aussi nécessaire de s’accorder sur le fait que Paris Métropole n’est pas un aboutissement. Paris souhaite ouvrir en grand le débat sur la gouvernance, avec pour objectif de donner des compétences, d’inventer des mécanismes de régulation qui puissent enfin mettre un coup d’arrêt à la mécanique de dissociation et de concurrence  qui menace le territoire métropolitain. Ce débat ouvert dès juillet, impose d’avancer sur deux chantiers essentiels : la solidarité fiscale et le logement. Ils doivent se concrétiser en 2011.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article