Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 14:29

Troussel : "prématuré" de fixer une date de la suppression des départements de la petite couronne

25/11/2013 12:24:25 GMT+01:00

 

 

 

   BOBIGNY, 25 nov 2013 (AFP) - Le président du Conseil général de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel (PS), a jugé lundi "prématuré de fixer" une "date butoir" pour la suppression des conseils généraux de la petite couronne, ce que souhaitent des députés PS dans le cadre du projet de loi sur le Grand Paris.

"La question d'une fusion des départements de petite couronne ou du transfert à long terme d'un certain nombre de compétences ne m'effraie pas. Je suis même convaincu que cette question de la fusion se posera sans doute un jour", souligne M. Troussel (PS) dans un communiqué.

Cependant, "il serait prématuré de fixer aujourd'hui une date butoir", précise l'élu, qui estime que "les nombreuses questions qui restent aujourd'hui posées sur le fonctionnement futur de la métropole du Grand Paris devraient suffire à occuper utilement la discussion parlementaire".

Cette prise de position intervient alors que plusieurs députés socialistes souhaitent déposer un amendement pour supprimer les départements de la petite couronne (92, 93 et 94) à l'horizon 2020, lors de la deuxième lecture, le 10 décembre, du projet de loi créant une Métropole Grand Paris.

"Supprimer cet échelon administratif devenu inutile permettra davantage d'efficacité", a expliqué le député PS des Hauts-de-Seine Alexis Bachelay, à l'origine de l'amendement. "Quand on voit tout ce qui dysfonctionne au niveau de l'agglomération parisienne, on ne peut pas se contenter du statu quo", a-t-il ajouté.

Une démarche qui pourrait "fragiliser la construction" du Grand Paris, selon M. Troussel. "Ce n'est pas en laissant entendre ici ou là qu'il suffirait simplement de +supprimer un échelon administratif devenu inutile+ que nous parviendrons" à "inscrire les départements de petite couronne dans ce processus de métropolisation", assure-t-il.

Le complexe projet de loi sur les métropoles, qui suscite de fortes résistances à droite et à gauche, doit revenir en seconde lecture à l'Assemblée le 10 décembre.

Selon ce texte, la Métropole du Grand Paris fondra dans une seule instance territoriale les 19 intercommunalités et les 43 communes isolées des trois départements de la petite couronne avec Paris.

vab/pmg/ed

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires