Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 18:27

Grand Paris : les nouvelles ambitions de Bartolone

Loin des ambitions qu'on lui prêtait pour Matignon, Claude Bartolone a annoncé dimanche son intention de participer aux municipales de mars prochain au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis), avec un seul objectif : diriger le Grand Paris.

Il y a quelques semaines encore, le nom de Claude Bartolone figurait dans la liste des Premiers ministrables. Mais l'intention du président de l'Assemblée nationale semble ailleurs. "Croyez-moi, je vais m'intéresser au Grand Paris, quel que soit le poste (...) c'est la porte d'accès à la France dans le cadre de la mondialisation", a-t-il officialisé dimanche lors de l'émission C'Politique sur France 5. Et d'évoquer au passage son souhait d'y accueillir les Jeux Olympiques ou une exposition universelle en 2025.

Et puisque dans cette optique, un ancrage aux élections municipales est nécessaire pour pouvoir siéger au conseil de la métropole qui élit le président en son sein, Claude Bartolone devrait être candidat en mars prochain au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis). "J'ai proposé au maire du Pré-Saint-Gervais ma candidature. On va voir...", a répondu le député de Seine-Saint-Denis et ancien président du Conseil général de ce département.

"J'en discuterai avec Anne Hidalgo"

Concernant ses ambitions de manière plus générale, Claude Bartolone a clarifié son état d'esprit : "Ce n'est pas une boulimie. C'est un choix collectif et un choix individuel. Je ne suis pas là pour dire 'je veux Matignon', ' je veux le Grand Paris'. Pour le moment (...) je suis fier d'être reconnu comme un bon président de l'Assemblée nationale et par la gauche et par une partie de la droite."

S'il veut assouvir son ambition parisienne, Claude Bartolone devrait renoncer à sa prestigieuse fonction de président de l'Assemblée nationale. Au Perchoir depuis juin 2012, il semble prêt à quitter ce poste, non-cumul des mandats oblige. "Je suis persuadé que celui ou celle qui prendra la responsabilité du Grand Paris ne pourra avoir que ce mandat", a-t-il anticipé. Il "arrêterait même d'être député". Il y a quelques semaines, le président de l'Assemblée nationale faisait déjà savoir à demi-mots qu'il convoitait la présidence du Grand Paris.

Claude Bartolone pourrait croiser sur sa route d'autres socialistes qui portent la même ambition. "Je ne suis pas le seul, j'en discuterai avec Anne Hidalgo, avec mes amis des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne", a-t-il prévenu dimanche. La candidate socialiste à la mairie de Paris n'a pour l'heure jamais officialisé de candidature en ce sens mais elle pourrait choisir de pousser la candidature d'un élu socialiste. Parmi les probables prétendants à ce poste, figurent Daniel Guiraud, maire des Lilas (Seine-Saint-Denis) ou Jean-Marie Le Guen, député de la 9e circonscription de Paris.

Caroline Vigoureux - leJDD.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires