Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Sauver les manuscrits de Robespierre !

Vous avez peut-être appris par la presse la mise en vente aux enchères de quelque 150 pages de manuscrits de Robespierre, par Sotheby's France, le 18 mai. Il s'agit d'un dossier qui avait été mis à l'abri par la famille du conventionnel Lebas, après son suicide, et qui réapparaît deux siècles plus tard. Il est évident que la place de ces papiers est dans une collection publique et qu'ils ne doivent pas être dispersés chez des collectionneurs privés.

Il s'agit, au sens propre, d'un patrimoine national, d'une source à mettre à la disposition des historien/nes et des citoyen/nes.

Pierre Serna (Directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution Française) a signalé dans une tribune publiée dans Le Monde le danger que représente cette vente aux enchères (http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/03/il-faut-sauver-robespierre_1516206_3232.html).

Des associations, la Sociétés des Études robespierristes (SER), le Comité de Vigilance face aux usages publics de l'histoire (CVUH), des collectifs de rédaction, les Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique se mobilisent. Rejoignez leur action!

La Société des études robespierristes  propose de lui adresser de toute urgence des chèques, établis par vous ou par des personnes de votre connaissance à l'ordre de la Société des études robespierristes, mention "Pour les manuscrits de Robespierre" et adressés à la Société, au 17 rue de la Sorbonne, 75231 Paris cedex 05.
Si l'opération se concrétise, ces chèques, dans la limite de 20 % du revenu imposable, permettront aux souscripteurs de recevoir un reçu dont ils pourront directement faire déduire 66,66 % de leur impôt sur le revenu de 2011. Si cette contribution à l'achat n'a finalement pas lieu, nous détruirons et/ou renverrons évidemment ces chèques aux souscripteurs.

Pour la rédaction des Cahiers d'histoire. Revue d'histoire critique,

Anne Jollet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article