Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 20:34

Points de repères : Émergence d'un monde multipolaire

L'ARCHIPEL MONDIAL DES LIEUX DE POUVOIR

Les mégalopoles donnent le la de la politique et de l’économie mondiales. Forgé en 1961 par le géographe Jean Gottman, le terme de mégalopole désignait initialement les métropoles de la côte est des Etats-Unis, aux banlieues si étendues qu’elles finissent par se rejoindre. Sont aujourd’hui appelés ainsi les réseaux de villes voisines où se concentrent et opèrent en synergie pouvoirs politique, économique
et financier. 

• La mégalopole américaine en impose, englobant sur le couloir Baltimore-Boston (800 kilomètres) la Maison Blanche, la Banque mondiale ou le FMI (à Washington), l’Onu et Wall Street (à New York), un centre universitaire de premier plan (à Boston). 

• L’arc européen est un réseau serré de métropoles qui, sur 1 500 kilomètres, rassemble Bruxelles, siège de l’exécutif de l’Union européenne, des capitales politiques de premier plan (Londres, Paris, Berlin), ainsi que des centres financiers (Londres, Paris, Luxembourg, Francfort, Genève) et industriels (Paris, Milan). 

• La mégalopole nippone, plus centrée sur l'économie, s’étend sur 1 000 kilomètres, de Tôkyô à Kitakyûshû. Elle est aujourd’hui raccordée à une émergente mégalopole asiatique qui va de Séoul à Hong Kong, en passant par Shanghai et Pékin. 

• Deux mégalopoles secondaires : celle de la côte ouest des Etats-Unis (de Los Angeles à San Francisco) et celle de la côte est sud-américaine (de Buenos Aires à São Paulo). 

• L’archipel mégalopolitain mondial, selon le géographe Olivier Dollfus, désigne la mise en réseau des grands pôles urbains qui commandent l’économie et la politique mondiales. Les interactions permanentes, tant économiques que politiques, entre les trois grandes mégalopoles constituent le cœur du réseau des lieux du pouvoir planétaire. Chacune des trois mégalopoles principales entretient des liens privilégiés avec des mégalopoles secondaires, la côte est des Etats-Unis avec Buenos Aires et São Paulo, Tokyo et Osaka avec Séoul, Pékin et Hong Kong. L’inclusion de Pékin, New Delhi et Brasília au sein du G20 indique cependant une remise en cause de cette hiérarchie. Peut-être est-il temps de redessiner la carte de l’archipel mégalopolitain mondial…

___________________________________________________________________ 

POUVOIRS ET CONTRE-POUVOIRS PLANÉTAIRES

En fait de politique globale, on pouvait parler jusqu’à il y a peu d’un club fermé de nations occidentales se réunissant périodiquement pour coordonner leurs politiques économiques – ce furent le G7 puis le G8. Le forum social mondial de Porto Alegre, les revendications des pays émergents, Inde et Brésil en tête, ont ouvert le jeu. Le G8 est devenu le G20. Des forums sociaux ont été organisés sur tous les continents. La carte des pouvoirs planétaires s’étend progressivement à l’ensemble du planisphère.

• Le G8 (Groupe des 8) rassemble huit des pays les plus puissants économiquement : les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, le Canada et la Russie. Créé en 1976 dans un contexte de crise économique mondiale, le G7 est devenu G8, avec l’introduction de la Russie en 1998. 

• Le G20 (Groupe des 20) a été créé en 1999 à la suite des crises monétaires en chaîne des années 1990 (Mexique, Brésil, pays du Sud-Est asiatique). Il rassemble outre les membres du G8, l’Union européenne à 27 membres, ainsi que l’Argentine, l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, l’Australie, le Brésil, la Chine, la Corée du Sud, l’Inde, l’Indonésie, le Mexique et la Turquie. Suite à la crise financière globale de 2008-2009, le G20 a définitivement remplacé le G8 lors du sommet de Pittsburgh de septembre 2009. 

• Le Forum social mondial de Porto Alegre (Brésil) s’est tenu pour la première fois en 2001, comme contrepoint au Forum économique mondial de Davos (Suisse), réunion des grandes entreprises mondiales. Ce grand rassemblement altermondialiste a été reconduit en 2002, 2003 et 2005. Il s’est délocalisé à Mumbay en 2004 et à Nairobi en 2007, après avoir été organisé simultanément à Bamako, Caracas et Karachi en 2006. Plusieurs dizaines de forums sociaux régionaux ont été organisées dans tous les continents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre MANSAT - dans Paris Métropole
commenter cet article

commentaires