Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Lutte contre la pollution, Anne Hidalgo invite les maires du Grand Paris à une conférence métropolitaine, le 9 janvier

Dans le JDD aujourd'hui( extrait)

Vous dévoilez votre plan antipollution aujourd'hui dans le JDD. Vous voulez "taper fort" …
Je veux agir efficacement, vite et fort. Parce que la pollution est un sujet majeur, un grave problème de santé publique, en particulier pour les populations les plus fragiles. Ce n'est pas une découverte pour nous : dès 2001, Bertrand Delanoë avait instauré une autre politique des déplacements, en commençant à réduire la place de la voiture, en inventant Vélib' ou Autolib'. Aujourd'hui, avec Christophe Najdovski [adjoint écologiste en charge des déplacements], nous voulons accélérer et aller beaucoup plus loin pour améliorer la qualité de l'air. Le plan antipollution que je vous dévoile sera discuté au Conseil de Paris du 9 février.

Quelle est votre marge de manœuvre?
On ne part pas de zéro, puisqu'on a déjà mis en place un protocole qui permet de déclencher automatiquement un certain nombre de mesures d'urgence en cas d'alerte pollution : dès le seuil d'alerte, le stationnement résidentiel est gratuit, ainsi que Vélib' et Autolib', pour inciter les Parisiens à ne pas utiliser leurs voitures. Autre levier qui ne relève pas des compétences municipales mais de celles de l'État : les mesures de restriction de la circulation, comme la circulation alternée, en attendant la possibilité de discriminer les véhicules en fonction de leur degré de pollution par une identification sur la carte grise. Là aussi, nous souhaitons qu'une automaticité soit instaurée. Sur tous les sujets liés à la pollution, nous dialoguons activement avec l'État, que ce soit en ce qui concerne les aides financières ou le concours de la force publique quand il s'agit de veiller au respect des interdictions de circulation.

La pollution ne s'arrête pas aux portes du périphérique, quid de la banlieue?
Les mesures que nous allons prendre concernent, bien entendu, les communes voisines. Je souhaite qu'elles soient mises en œuvre à l'échelle du Grand Paris. C'est pourquoi je les présenterai début janvier aux maires de la métropole, pour en discuter avec eux. Dans le cadre d'une conférence citoyenne, nous avons associé un panel de citoyens franciliens qui ont rendu un avis très intéressant avec des propositions concrètes qui viennent nourrir les nôtres, comme une journée annuelle sans voitures, que nous allons instaurer à Paris et peut-être, je l'espère, dans toute l'agglomération parisienne. D'autres pistes seront dévoilées début janvier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article