Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 18:19

AFP

Métropole de Paris: Karoutchi (UMP) demande un texte de loi à part pour l'Ile-de-France

12/06/2013 16:23:47 GMT+02:00

 AFP (264)

 

 

   PARIS, 12 juin 2013 (AFP) - Le sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi (UMP), auteur d'un des amendements supprimant la métropole de Paris dans le projet de loi sur la décentralisation, a demandé mercredi au gouvernement un texte de loi à part pour l'Ile-de-France.

Le projet de métropole de Paris, rejeté en première lecture au Sénat avec l'alliance UMP-PCF, doit revenir mi-juillet lors de son examen devant l'Assemblée nationale. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), a plaidé pour que le gouvernement reprenne sa version initiale.

"Je demande au gouvernement de préparer un texte de loi séparé pour l'Ile-de-France et d'écouter tous les acteurs franciliens", écrit dans un communiqué Roger Karoutchi, qui se demande si M. Delanoë va "dicter sa loi".

"Il faut simplifier, clarifier les compétences mais certainement pas les diluer encore plus (...) Réformer la gouvernance de l'Ile-de-France ne nécessite en rien de créer une strate supplémentaire", souligne le président de la commission des Finances du Conseil régional d'Ile-de-France.

Le sénateur UMP goûte assez peu l'idée d'une métropole qui regrouperait 85% de la population de la région francilienne, puisqu'elle était pensée dans les contours de la zone dense de l'agglomération au sens de l'Insee.

Pour lui, "il suffit de considérer que la Région est la Métropole", et "la région ayant la compétence sur les transports, il suffit de conforter son rôle de coordination en matière de logement par le Plan régional de l'Habitat et une Conférence régionale qui harmonisera les politiques, sans dessaisir de la décision les communes et les départements", dont il ne souhaite pas la disparition, contrairement à certains élus de gauche et de droite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires