Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Grand Paris : le gouvernement a transmis le schéma directeur au Conseil d'Etat, annonce Huchon

   IdF: le gouvernement a transmis le schéma directeur au Conseil d'Etat, annonce Huchon
   
    PARIS, 9 juin 2010 (AFP) - Le gouvernement a transmis au Conseil d'Etat le schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF), adopté par le conseil régional à majorité de gauche le 25 septembre 2008, mettant fin à une situation de blocage qui durait depuis plus d'un an et demi, a annoncé mercredi le président du conseil régional Jean-Paul Huchon (PS).
    A l'issue d'un déjeuner à l'Elysée avec Nicolas Sarkozy, Bertrand Delanoë, maire PS de Paris, et le secrétaire d'Etat Christian Blanc (région-capitale), M. Huchon a annoncé que "le schéma directeur de la région (était) transmis au Conseil d'Etat".
    Il a précisé qu'"il devrait être approuvé par un décret en Conseil d'Etat, dans un délai très rapide, quelques semaines".
    "Nous sortons enfin de cette situation de placardisation de notre schéma directeur", a-t-il dit, après avoir "échangé deux courriers avec le préfet de la région Ile-de-France Daniel Canepa" mardi.
    L'accord Etat-région prévoit que le gouvernement transmet le SDRIF au Conseil d'Etat et que parallèlement la région engage la révision de ce même SDRIF, "lorsque le schéma aura été complètement validé et approuvé par le Conseil d'Etat et le gouvernement, à travers son décret".
    Le gouvernement refusait de transmettre le SDRIF, qui définit l'aménagement de l'IdF à horizon 2030, jugeant le texte, insuffisamment ambitieux sur le plan économique, devait intégrer des éléments du projet de Grand Paris.
    La révision du schéma directeur prendra "quelques mois, quelques années", selon M. Huchon.
    Elle tiendra "notamment" compte de certains éléments de la loi du Grand Paris mais aussi des "nouveaux quartiers" et des "territoires écologiquement prioritaires", a-t-il dit.
    En attendant, le schéma directeur de 2008 va entrer en vigueur, succèdant au texte obsolète de 1994.
    Sans qu'il y ait eu de "deal", selon M. Huchon, "le président de la République, toujours aussi impliqué personnellement, se rend compte qu'il ne peut pas faire sans la région, sans la ville, sans les départements".
    Son souci est "vraiment de faire preuve d'un partenariat constant avec les élus, tirant les leçons de la période électorale", a-t-il dit.
    Deux autres "réunions de travail" auront lieu en présence de M. Sarkozy, l'une en juillet à la mairie de Paris, l'autre en septembre au conseil régional.
    M. Blanc, qui ne voulait pas transmettre le SDRIF au Conseil d'Etat, "a peu parlé" au cours du déjeuner, dont "il a approuvé tout le contenu".
    M. Huchon a réclamé pour le STIF (syndicat des transports d'IdF) la maîtrise d'oouvrage du projet régional de rocade de métro autour de Paris Arc Express, que M. Blanc souhaitait enterrer au profit de sa "double boucle" de métro.
    Selon lui, M. Sarkozy "a acté le fait qu'il y aurait des mesures en loi de finances 2011 pour financer le plan de mobilisation régional et de tous les départements" pour les transports (19 milliards d'euros).
    eb/sm/mmr

 

Réaction de Jean-Paul Huchon

 

 

A l’issue de son déjeuner avec Nicolas Sarkozy, Jean-Paul Huchon salue la confirmation par le Chef de l’Etat de la transmission du SDRIF (Schéma d’aménagement de la Région Ile-de-France) au Conseil d’Etat, avant son adoption dans les prochaines semaines.

 

Pour le Président de la Région, le Chef de l’Etat prend ainsi acte du résultat des élections régionales et de la qualité du travail engagé par les collectivités locales, des élus, des représentants des forces économiques et sociales, dans l’élaboration de ce projet.

 

Avec le SDRIF, la Région Ile-de-France se dote d’un instrument d’aménagement qui garantit le développement équilibré, durable et partagé des territoires. Il donne aux porteurs de projet d’aménagements et aux collectivités, le cadre juridique nécessaire à la réalisation de leurs ambitions.

 

A compter de l’adoption définitive du SDRIF, une révision de ce document sera lancée, ce qui permettra non seulement de tenir compte des nouvelles priorités de la mandature mais aussi des travaux engagés par les architectes, l’Etat et Paris Métropole.

 

Concernant Arc Express, Jean-Paul Huchon a réaffirmé au Président de la République sa détermination à ce que la maîtrise d’ouvrage soit assurée par le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF). Le Président de la République a convenu que la tenue simultanée des débats Arc Express et Grand 8, permettra de déterminer la qualité respective de ces deux projets de transports.

 

Pour ce qui concerne le Plan de mobilisation transports porté par la Région et les départements, Jean-Paul Huchon note la confirmation par l’Etat de son engagement financier aux côtés des collectivités locales. Ces financements s’appuieront sur les conclusions du rapport Carrez et devraient se traduire dès la prochaine Loi de Finances.

 

A l’issue de ce déjeuner, Jean-Paul HUCHON se félicite que l’Etat reconnaisse qu’aucun projet ne peut se réaliser sans coopération avec les collectivités locales.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article