Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Grand Paris: Bartolone prône la fusion-des départements de Paris et de la petite couronne

Dans LE Parisien

Bartolone prône la fusion-des départements de Paris et de la petite couronne

Comment mieux équilibrer les richesses entre Paris et les départements limitrophes, entre les

zones riches et les zones pauvres- de ce territoire, dans le sens d'une plus grande solidarité? En fusionnant « les

départements de Paris et de la petite couronne », propose le président socialiste du conseil général de

Seine-Saint-Denis, dans le cadre d'une réflexion sur « la gouvemance » initiée par Paris Métropole.

La démonstration de Claude Bartolone tient en quelques chiffres : les dépenses sociales obligatoires

(RSA, allocation personnalisée d'autonomie ...) sont de 689 € par habitant en Seine-Saint-Denis, contre

555 E à Paris et 494 E dans les Hauts-de-Seine. Dans le même temps, en 2010, Paris a touché 669

ME de droits de mutation (liés aux transactions immobilières), les Hauts-de-Seine 395 ME et la

Seine-Saint-Denis 147 ME. Une « inégalité insupportable» pour le patron du conseil général 93, qui

souhaiterait donc que les dépenses sociales soient mutualisées à l'échelle de la petite couronne,

appelée « coeur de l'agglomération ». Une sorte de retour au périmètre de l'ancien département de la Seine

d'avant 1968, plus « solidaire », .et qui accorderait « un statut métropolitain à des territoires moins

élitistes ». Nombreuses critiques à gauche

A côté de ce super-département centré sur la question de la solidarité, une communauté urbaine

récupérerait les autres compétences « de développement, d'aménagement et d'habitat» sur ce même périmètre

qui disposerait ainsi d'une « double gouvernance ». Mais verrait de fait la disparition des communautés

d'agglomération. Claude Bartolone s'est immédiatement attiré les critiques des élus, y compris dans son

propre camp politique. Jean-Paul Huchon, président (PS) de la région,parle ainsi d'un « un

monstre technocratique qui briserait la région ». « Ce serait la mort d'une certaine solidarité francilienne »,

assure-t-il. Pour mieux répartir la richesse, Jean-Paul Huchon avance une proposition alternative : « Un

smic communal. Chaque ville disposera au minimum de 80% du potentiel financier moyen de

l'ensemble des communes d'lle-de-France. »

Pierre Mansat, adjoint (PC) au maire de Parischargé de Paris Métropole et des relations avec les

collectivités territoriales d'lle-de-France, juge lui aussi que « ce n'est pas la bonne échelle pour

gérer les politiques sociales et de solidarités ». La mairie de Paris préfère « la création d'une

gouvemance commune, d'une confédération. ».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article