Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 19:54

Réunis hier autour de Michel Mercier, Ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire, en charge du Grand Paris, Valérie Pécresse et les élus franciliens de la majorité présidentielle ont affirmé leur détermination à faire émerger un projet unique de transports en commun à l’issue du débat public qui s’ouvrira le 30 septembre prochain.

 

Cette réunion, qui a rassemblé plus de 100 élus, dont une quinzaine de parlementaires, a donné à chacun l’occasion d’exprimer ses préoccupations. Chantal Jouanno a souligné l’opportunité de tenir cette réunion quelques jours avant l’ouverture du débat public. Michel Teulet et Jacques JP Martin ont ensuite insisté sur le rôle déterminant des maires et des collectivités locales, dans le cadre de l’AMIF et de Paris Métropole, pour la réalisation de ce projet. Gilles Carrez a de son côté fait part de l’importance de la question du financement.

Si les élus ont unanimement regretté l’impossibilité d’organiser un débat unique sur les deux projets (métro automatique en forme de double boucle et Arc Express), ils souhaitent désormais se mobiliser pour que les conclusions du débat aboutissent  à un projet unique et fédérateur. C’est le choix de l’efficacité au service d’une transformation rapide de la vie quotidienne des Franciliens.

Valérie Pécresse et les élus franciliens de la majorité présidentielle souhaitent également que le temps du débat public soit mis à profit pour élaborer une convention entre l’Etat et la région qui définira précisément et de manière équilibrée les responsabilités respectives de chacun sur le plan financier et opérationnel.

A la grande satisfaction des élus présents, Michel Mercier a insisté sur la volonté de l’Etat de financer à la fois le nouveau réseau de transport et la modernisation des infrastructures existantes. Il a affirmé qu’il veillerait à ce que ce nouveau réseau de transport assure un maillage étroit du territoire francilien, grâce à ses interconnexions avec le réseau existant et les futurs lignes TGV.

Les élus ont également salué la volonté de Michel Mercier de donner toute sa dimension économique et sociale au Grand Paris. Parallèlement au débat public sur le réseau de transports, le Ministre s’est en effet engagé à travailler avec eux à la signature des contrats de développement territoriaux destinés à dynamiser leurs territoires.  Enfin, le Ministre a  donné des garanties sur les futurs financements du projet, en investissement et en fonctionnement.

 

La modernisation des transports est une nécessité absolue pour améliorer le quotidien des Franciliens et donner un coup d’accélérateur au développement économique de la région capitale. Elle doit être mise en chantier le plus rapidement possible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires