Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Epad: Chatel suggère que les représentants de l'Etat ne votent pas

En démocratie c'est ce qui se fait, donc...
Alors ce serait donc la Chambre de Commerce et d'industrie de Paris qui deviendrait l'arbitre d'un sujet particulièrement politique.
Claude Leroi - le réprésentant de la CCIP au CA de l'EPAD - était jusqu'en 2008 conseiller municipal délégué à ...Neuilly.

Pierre Mansat


Epad : Chatel suggère que les représentants de l'Etat ne votent pas
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 18.10.09 | 13h04  •  Mis à jour le 18.10.09 | 13h13

uc Chatel, porte-parole du gouvernement, a indiqué, dimanche 18 octobre, que les fonctionnaires administrateurs de l'Epad pourraient ne pas participer à l'élection du président de cet établissement d'aménagement, poste brigué par Jean Sarkozy, cadet du chef de l'Etat.

Sur Europe 1, M. Chatel s'est vu proposer cette solution par le député socialiste Gaëtan Gorce, pour apaiser la vive polémique autour des ambitions du fils du président, assortie d'accusation de népotisme. "J'observe", a répondu le ministre, "que dans le passé, il est arrivé que les représentants de l'Etat ne prennent pas part au vote de cette élection. Donc, par souci de clarté et de transparence, on peut très bien imaginer que les représentants de l'Etat ne participent pas au vote" du 4 décembre. "Ca peut s'imaginer, ça s'est produit par le passé", a répété M. Chatel. "On peut imaginer de laisser les représentants élus décider de manière à ce qu'il n'y ait aucune ambiguïté", a-t-il poursuivi, soulignant qu'il revenait aux ministres compétents d'en donner l'instruction.

Ne participeraient alors à cette élection que quatre élus de droite, quatre de gauche et un représentant de la Chambre de commerce, ce qui en rend l'issue plus incertaine.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article