Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Débats sur les projets de transports IdF: 3 ou 4 réunions communes de plus

Débats sur les projets de transports IdF: 3 ou 4 réunions communes de plus

Date de parution: 07.10.2010
PARIS, 6 oet 2010 (AFP) - La commission nationale du débat public (CNDP) a décidé mercredi
d'augmenter de "trois ou quatre" le nombre de réunions communes aux projets de métro automatique
en I1e-de-France de l'Etat et de la région, contrairement aux souhaits exprimés mardi par la région.
Dans un communiqué, la CNDP a annoncé l'organisation de réunions communes à Gennevilliers,
Villejuif, Nogent-sur-Marne et "éventuellement" Asnières.
A Nogent-sur-Marne, le 8 novembre, le député UMPGilles Carrez, auteur d'un rapport sur le
financement du projet de transports pour l'IdF souhaité par Nicolas Sarkozy, s'exprimera comme
"grand témoin".
Initialement, la réunion de Nogent s'inscrivait dans le cadre du seul débat public Arc Express, du nom
du projet de rocade en proche banlieue porté par la région et le Syndicat des transports d'IdF, présidés
par Jean-Paul Huchon (PS).
Les autres nouvelles réunions communes seront organisées à la demande des maires, selon la CNDP.
Le nombre de réunions communes aux projets de l'Etat (une double boucle de métro autour de Paris)
et de la région va ainsi passer de huit à onze ou douze, alors que le 1er septembre la CNDPavait
annoncé six réunions communes.
Le calendrier de l'ensemble des réunions (environ 70 au total entre le 30 septembre et le 31 janvier)
devrait être recalé.
M. Huchon avait adressé mardi un courrier au président de la CNDP, le préfet Philippe Deslandes, lui
demandant de ne pas "multiplier davantage le nombre de réunions communes aux deux projets" et de
"conserver le calendrier du débat public Arc Express tel que confirmé par la dernière réunion de la
CNDP",
Selon lui, "il est apparu clairement" lors de la réunion commune d'ouverture que "la division du temps
de parole entre les deux maîtres d'ouvrage (Société du Grand Paris et Stif) était de nature à réduire le
temps d'expression des participants et le temps de réponse des intervenants en tribune",

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article