Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Dans Le Parisien :"L'avenir de la métropole fait salle comble"

L'avenir de la métropole fait salle comble
«Demain, quel Grand Paris?» Le
thème du débat qui s'est tenu hier
soir à la mairie du
IVe arrondissement n'avait, a priori,
rien d'affriolant. La rencontre a
pourtant fait salle comble. Un
engouement d'autant plus surprenant
que le véritable objet de cette réunion
publique, la première· à Paris mais la
troisième d'une série de trente qui se
tiendront dans toute la région
jusqu'au 22 novembre, était d'inviter
les habitants à donner leur avis sur la
façon dont devra être gouvernée la
future métropole parisienne. Dès
19 heures, au lancement des débats,
les 350 places de la salle des
. mariages sont déjà toutes occupées.
A l'origine de cette concertation,
Paris Métropole, syndicat qui
regroupe plus de 200 communes de
l'agglomération francilienne, doit
même refuser l'accès à quelques
dizaines de personnes. «Il fallait
s'inscrire? Mais ce n'était écrit nulle
part », peste une femme aux cheveux
gris. «L'information n'est pas bien
passée », admet une chargée de
communication.
« Retraité », « étudiant »,
« ingénieur »... sont présents
« A Clichy-Montfermeil
(Seine-Saint-Denis), samedi
après-midi, c'était pareil: la salle
était pleine », assure un cadre du
syndicat. «Les élus ont battu le
rappel. Ils ont arrosé d'e-mails leurs
contacts et en particulier les conseils
de quartier », persifle le collaborateur
d'un maire d'arrondissement, caché
dans le fond de la salle. Sur les listes
d'émargement placées à l'entrée, les
participants sont invités à inscrire
leur profession. « Retraité »,
« étudiant », « ingénieur »,
« urbaniste », «architecte », peut-on
y lire.
«C'est très intéressant de voir
comment se construit l'avenir de la
métropole parisienne », explique
Clara, une chercheuse américaine
d'Harvard, qui réalise une thèse sur
le sujet. Les participants ne sont pas
tous parisiens, certains viennent aussi
de banlieue. Un ancien éboueur de
Seine-Saint-Denis prend le micro.
«Ce que vous voulez faire avec le
Grand Paris, lance-t-il à la dizaine
d'élus qui lui font face, c'est quelque
chose qui existait déjà, c'est le
département de la Seine (NDLR:
supprimée en 1968).» Créer une
entité qui engloberait Paris et sa
proche banlieue est bien l'ambition
du syndicat. A 21h20, la réunion se
termine. « A travers cette
consultation, nous espérons aboutir à
une proposition commune qui nous
permettra de peser sur le débat
parlementaire qui s'ouvrira en début
d'année prochaine », explique Daniel
Guiraud, le maire (PS) des Lilas (93).
Joffrey Vovos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article