Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Dans Le Moniteur, P.Mansat:"nous passons clairement dans l'Atelier International du Grand Paris III" #AIGP

Entretien avec Pierre Mansat, président du conseil d’administration de l’AIGP

 

« Nous passons clairement dans l’AIGP 3 »

 

 Réélu président de l’AIGP en juillet dernier, Pierre Mansat évoque les grands enjeux de l’année 2015.

 

Quelle est la feuille de route de l’AIGP dans les mois à venir ?

Avec ma réélection au poste de président et la nomination, le mois dernier, de Mireille Ferri comme directrice générale, la gouvernance de l’AIGP est rétablie et marche désormais sur des deux pieds. Après l’AIGP 1 qui a correspondu à la fin de la consultation internationale sur le Grand Pari(s) de l’agglomération parisienne; l’AIGP 2, marqué par les deux études sur «Habiter le Grand Paris» et «Sytèmes métropolitains», nous entrons clairement dans l’AIGP 3. Nous nous sommes fixé deux repères très importants : l’élaboration du projet métropolitain d’ici à la fin du premier semestre 2015 et la grande conférence mondiale sur le climat. L’avenir de l’AIGP se joue dans cet agenda-là. Il dépend de la qualité de nos travaux et de notre capacité à peser dans le débat public.

 

Comment l’AIGP compte-t-il peser dans le débat public ?

L’AIGP veut porter une vision que l’on peut qualifier d’alternative. Nous voulons nous positionner un peu comme des empêcheurs de tourner en rond et dans ce but nous devons construire une vision critique. Par ailleurs, nous devons passer au récit métropolitain, faire émerger quelques grandes idées pour permettre aux habitants de s’approprier le projet de métropole. Certaines équipes proposent de produire des « scénarios actifs » énoncés à partir de situations territoriales réelles et permettant des démonstrations à valeur métropolitaine ou veulent confronter leurs pensées avec les territoires.

 

Vous évoquez l’élaboration du projet métropolitain, mais au préalable, il faut réaliser le diagnostic du territoire métropolitain, comme le prévoit la loi Maptam (1)...

Le prédiagnostic doit être élaboré pour le 15 décembre. Il est assez simple à réaliser car des travaux déjà considérables ont été menés sur cette question. L’Apur (Atelier parisien d’urbanisme) et l’IAU (Institut d’aménagement et d’urbanisme) Ile-de-France viennent de publier le carnet 1 de l’Abécédaire de la future métropole du Grand Paris et la Driea (Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement) a produit un atlas cartographique. De son côté, l’AIGP a synthétisé une partie des travaux des quatorze équipes d’architectes-urbanistes du conseil scientifique dans le document « Les 12 clés pour inventer le projet métropolitain du Grand Paris ».

 (1) Loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article