Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 11:57

Pierre Mansat, président du conseil d’administration de l’Atelier international du Grand Paris (AIGP) et Mireille Ferri, sa directrice générale, ont présenté, le 21 janvier, le programme de travail 2015 de l’atelier. Il est calé sur deux événements qui vont structurer l’année en cours: l’émergence de la métropole du Grand Paris et la conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à l’automne à Paris et au Bourget.

«L’Atelier international du Grand Paris reprend des couleurs. Nous avons retrouvé une gouvernance stable et nous avons une ligne de conduite claire», s’est félicité son président, Pierre Mansat, le 21 janvier, lors de la présentation du programme de travail 2015. Réélu en juillet dernier, Pierre Mansat était accompagné de Mireille Ferri, nouvelle directrice générale de l’AIGP. Vice-présidente de la Fédération nationale des agences d’urbanisme, elle a aussi été vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France, chargée de l’aménagement du territoire. A ce titre, elle a piloté l’élaboration du schéma directeur.

«Nous entrons clairement dans l’acte 3 de l’AIGP. L’acte 1 a correspondu à la fin de la consultation internationale sur le Grand Pari(s); l’acte 2 nous a mobilisés autour de deux études: « Habiter le Grand Paris» et «Systèmes métropolitains du Grand Paris» qui n’ont malheureusement pas rencontré l’écho médiatique espéré et maintenant, nous abordons une nouvelle étape», a poursuivi Pierre Mansat. Selon le président de l’AIGP, les membres du conseil d’administration, composé de représentants de l’Etat et des collectivités locales, comme le conseil scientifique avec ses 14 équipes d’architectes, urbanistes, experts attendent une relance des travaux alliant approfondissement théorique et débouché opérationnel potentiel.

 

Séminaires et «questions vives»

 L’AIGP a calé son programme de travail sur deux événements majeurs de l’année 2015: l’émergence de la métropole du Grand Paris qui devrait être créée le 1er janvier 2016 et la 21e conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Paris et au Bourget, à l’automne prochain. «Nous avons la volonté de nous inscrire dans ce double agenda pour nous livrer à un vrai exercice prospectif», a précisé Mireille Ferri.

Les travaux, aux prismes de la transition climatique et de la réduction des inégalités, s’articuleront autour de sept thématiques, qui contribueront à dessiner la «Métropole post-Paris» : Métropole mondiale; Migrations et solidarités; Qualités et innovations urbaines et architecturales; Mobilités et habitats; Gouvernance; Risques et résilience; Nouvelle économie. Chaque thème fera l’objet d’un séminaire d’une journée du conseil scientifique. «Ces rencontres permettront de confronter les productions de chacune des quatorze équipes du conseil scientifique avec des expertises externes», a indiqué Mireille Ferri. Chaque séminaire sera suivi d’un débat public: les «questions vives». Un séminaire introductif se tiendra dès le 23 janvier sur le thème: « La conférence climat 2015 et le Grand Paris feront-ils bon ménage ?». A l’automne, l’AIGP présentera une grande exposition, qui dressera «des perspectives d’avenir et d’actions pour les citoyens, pour le Grand Paris, pour notre pays, pour notre planète»

Partager cet article

Repost 0

commentaires