Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 09:11

« Conforter les intercommunalités »

Le JSD : Est-ce que le président réélu que vous êtes sait ce que, finalement, Plaine commune va devenir ?

Patrick Braouezec : Plaine commune va perdurer. Le tout est de savoir sous quel statut. Si le texte de loi, adopté fin 2013, était appliqué à la lettre, la communauté d’agglomération se transformerait en conseil de territoire. Mais je reste convaincu qu’il sera impossible d’appliquer cette loi en l’état. En septembre dernier, 75 % du conseil syndical Paris métropole s’étaient élevés contre le texte. Aujourd’hui, après les élections municipales, 85 à 90 % des élus locaux sont contre. Les membres du bureau de Paris Métropole, pour la plupart d’entre eux, ne veulent ni moratoire, ni mettre cette loi au pilon. Ils revendiquent au contraire qu’elle soit remise sur ses pieds, que l’on reparte des territoires, de leurs dynamiques. Et donc que l’on conforte les intercommunalités en préservant leur statut juridique et moral, leur possibilité de gérer du personnel avec des ressources propres.

Le JSD : Et la ministre Marylise Lebranchu, qu’en dit-elle ?
P.B. : Je l’ai rencontrée le 7 avril, avec une délégation de Paris Métropole. Elle ne ferme pas du tout la porte et je suis tenté de dire que la déclaration de politique générale de Manuel Valls conforte notre vision des choses : si on va vers la disparition des départements, y compris ceux de la première couronne autour de Paris, personne ne peut imaginer qu’il n’existe pas de strates institutionnelles entre la Métropole et les communes.

Le JSD : Et la nouvelle maire de Paris, Anne Hidalgo, qu’en pense-t-elle ?
P.B. :
Elle a participé au premier bureau de Paris Métropole post-élections municipales au cours duquel elle a réaffirmé son attachement à la polycentralité et sa position en faveur d’intercommunalités bénéficiant d’un statut juridique et moral. Je l’ai également rencontrée pour examiner comment nous allons poursuivre notre travail sur nos frontières communes. Nous souhaitons, l’un comme l’autre, continuer notre collaboration sur les neuf portes, de Pouchet à la Villette, où nos territoires se touchent. Avec des dossiers importants comme ceux de la Gare des mines, entre la Porte de La Chapelle et celle d’Aubervilliers, ou encore la partie sud de la Plaine Saint-Denis avec le tram T8. 
Recueilli par Dominique Sanchez

Partager cet article

Repost 0

commentaires