Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Comité de pilotage " Club du Grand Paris"

Je participe - comme représentant du maire de Paris- aux réunions d'un comité de pilotage institué à l'initiative du Maurice Leroy , ministre de la ville, en charge du dossier du grand Paris. Sont présents : Canepa, préfet de région, JP Huchon, Santini ( SGP), la SNCF, La Ratp,RFF,  l'atelier international du grand Paris AIGP, la DATAR, Paris Métropole ( Martin et Le Bouillonnec) et l'AMIF ( Michel Teulet).

 

Sur les transports voici une dépêche de ce jour relatant les propos de M.Leroy.

 

Modernisation des transports franciliens : l'Etat s'engage pour trois milliards (Leroy)
   
    PARIS, 6 jan 2011 (AFP) - L'Etat va porter à trois milliards d'euros son engagement financier pour la modernisation des transports en Île-de-France (ÎdF) sur les 15 prochaines années, a annoncé mercredi le ministre de la Ville, Maurice Leroy.
    "L'Etat s'engage à porter son engagement financier pour la modernisation du réseau existant sur les 15 prochaines années à plus de trois milliards d'euros, dont plus d'un milliard pour les trois prochaines années", a-t-il dit.
    Selon des sources régionales, ces trois milliards correspondent à l'effort prévisible de l'Etat dans les trois contrats successifs Etat-région allant de 2007 à 2025 et le "plus d'un milliard" au contrat 2007-2013 revu et à une partie du futur contrat 2014/2020.
    Parlant de l'avenir des transports franciliens, le ministre a indiqué qu'il n'était "pas loin d'aboutir" dans sa tentative de rapprocher le dossier de l'Etat et celui de la région ÎdF, en vue d'une "vision partagée du Grand Paris".
    "Ce sont deux droites parallèles", a-t-il estimé en parlant du projet de l'Etat (double boucle de métro automatique autour de Paris) et celui de la Région et du Syndicat des Transports d'ÎdF, le Stif (rocade de métro en proche banlieue "Arc Express").
    "Je dois faire se joindre les deux parallèles, nous sommes sur le point d'aboutir", a déclaré le ministre alors que se poursuivent les débats publics sur ces projets.
    Le ministre en charge du Grand Paris a souhaité que le futur réseau de transport "réponde à deux exigences" : agir tout de suite pour moderniser les réseaux existants, notamment de banlieue à banlieue, et développer un projet unique porté tant par l'Etat que par la région.
    En déplacement en Seine-Saint-Denis, il a indiqué que ses priorités dans ce département sont la modernisation des réseaux express régionaux (RER), le prolongement de la ligne 11 du métro jusqu'à Val de Fontenay, le prolongement du T1 jusqu'à Val de Fontenay et celui de la tangentielle nord jusqu'au Bourget dans un premier temps, puis jusqu'à Noisy-le-Sec.
    Le ministre a promis de défendre un projet de seconde boucle à l'est de la Seine-Saint-Denis, allant du centre du département à Noisy-le-Grand. "Le projet s'inscrit dans cette vision partagée du Grand Paris", a-t-il commenté.
    Cette annonce constitue "une grande nouvelle pour la Seine-Saint-Denis", s'est réjoui le président du conseil général, Claude Bartolone (PS). En heures de pointe "c'est un potentiel de 20.000 à 22.000 voyageurs transportés, comme sur une ligne parisienne", a-t-il ajouté.
    "Nous avons voulu rattraper un retard de 30 ans", a expliqué Claude Bartolone, en soulignant que son département, "le plus pauvre et le plus jeune", est celui où "les habitants font le plus appel au véhicule personnel".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article