Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Après le départ de Christian Blanc

   Delanoë : le départ de Blanc pourrait conduire à une autre vision du Grand Paris
   
    PARIS, 5 juil 2010 (AFP) - Le maire de Paris Bertrand Delanoë (PS) a estimé lundi que le départ de Christian Blanc pourrait conduire le gouvernement à une autre vision du Grand Paris et du développement de la région-capitale.
    "Peut-être que le départ de Christian Blanc pourrait conduire l'exécutif à re-réfléchir un peu à cette vision", a déclaré M. Delanoë au cours d'un déjeuner de presse.
    Le maire de Paris a demandé s'il était indispensable qu'il y ait un secrétaire d'Etat pour chaque grande région de France alors qu'"il y a un préfet de région pour l'Ile-de-France qui est très bien, Daniel Canepa".
    Il a suggéré de "revoir les choses sur plusieurs sujets, y compris sur le Grand Huit" (projet de M. Blanc de "double boucle" de métro automatique autour de Paris).
    "J'ai toujours dit qu'il valait mieux prendre le projet des élus, qui est le plan de mobilisation (pour les transports), que l'Etat y mette quelques milliards éventuellement, et à partir de là, de compléter notamment pour la grande couronne", a-t-il dit.
    M. Delanoë s'est dit de nouveau "favorable à une liaison Paris-Roissy, etc" et a souligné qu'il "n'oublie jamais ni la Seine-et-Marne ni les Yvelines".
    Il a affirmé que sa "relation personnelle avec Christian Blanc (était) tout à fait agréable", tout en lui reprochant une "vision un peu centralisatrice, hautaine du dossier" de Grand Paris.
    Interrogé sur les démissions de MM. Blanc et Alain Joyandet (coopération), il a estimé que "ce ne peut être qu'une réponse très partielle aux problèmes" du gouvernement, qui se trouve dans une "situation délétère".
    Il a fait trois propositions : que soit acceptée la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Woerth-Bettencourt, "repousser le calendrier de réforme des retraites pour permettre une vraie négociation avec les syndicats", "suspendre le bouclier fiscal".
    eb/phi/npk/sd

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article