Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 09:29

L'Etat appelé à adouber le plus gros projet de quartier du Grand Paris, porté par Roland Castro

29/10/2014 17:35:38  AFP (394)

 

 

  PARIS, 29 oct 2014 (AFP) - L'architecte et urbaniste Roland Castro a lancé mercredi un appel à l'État pour qu'il retienne parmi les projets prioritaires du Grand Paris l'un de ses rêves de 30 ans, un méga-quartier au coeur de la Seine-Saint-Denis qui deviendrait le plus grand projet d'aménagement de la métropole.

Le gouvernement a déjà retenu 5 sites sur les 20 premiers dont il a prévu d'accompagner la réalisation dans le cadre du Grand Paris. Le projet de "Central Park" parisien sur les franges de l'actuel parc de la Courneuve, qui était pressenti pour y figurer, n'en était finalement pas.

"C'est un appel que je lance à l'État, c'est notre bataille" que d'être retenus dans le périmètre d'opération à intérêt national (OIN) qui offre des conditions particulières à une opération et augmente donc largement ses chances de la voir se réaliser, a déclaré lors d'une conférence de presse Marc Rozenblat, directeur général de l'agence CDU, qui travaille sur le projet.

Si le projet était sélectionné, il serait "de loin" le plus gros des nouveaux quartiers contenant des habitants du Grand Paris, a relevé Pierre Mansat, chargé de la métropole du Grand Paris à la mairie de la capitale.

Il s'agit de métamorphoser le plus grand parc d'Île-de-France, un espace arboré recelant une biodiversité variée et très apprécié des habitants de Seine-Saint-Denis, mais encerclé par les autoroutes, au milieu de quartiers défavorisés, pour en faire un morceau de ville, avec au minimum 24.000 logements neufs sur 110 hectares.

En comptant les alentours, ce serait un total de près de 70.000 logements qui pourraient voir le jour, soit l'ensemble de l'objectif de construction annuel assigné au Grand Paris, font miroiter les promoteurs. Dans leur esprit, un ministère pourrait s'y installer.

"Le coût d'aménagement devrait tourner autour de 500 millions d'euros", selon une première estimation des promoteurs, une somme d'argent privé que l'État doit aider à collecter.

Le projet nécessite par ailleurs de sacrifier 70 hectares classés Natura 2000, un déclassement d'une ampleur jamais vue en Europe pour une zone protégée par ce label. Les urbanistes à l'origine du projet assurent que ces espaces seraient compensés par la création de nouvelles zones vertes.

Dans le cadre du Grand Paris, le gouvernement a déjà désigné 5 sites prioritaires pour de nouveaux logements, dont deux en Seine-Saint-Denis, le canal de l'Ourcq et la cité Descartes, et doit rendre public 15 autres choix ultérieurement.

fbe/alh/bw

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires