Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 12:30

Grand Paris: Paris Métropole entre dans la mission de préfiguration

01/07/2014 12:18:21

 AFP (297)

 

 

  PARIS, 1 juil 2014 (AFP) - L'association d'élus franciliens Paris Métropole a voté mardi matin à l'unanimité son entrée dans la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris, dont la première réunion doit se tenir le 8 juillet.

"Nous pouvons tout simplement dire: Paris Métropole participe à la mission de préfiguration", s'est réjoui Daniel Guiraud (maire PS des Lilas), président de ce syndicat mixte qui compte désormais 212 collectivités, lors d'un point presse.

Le vote sur sa "feuille de route" a emporté l'unanimité moins deux abstentions et Patrick Devedjian, le président UMP du Conseil général des Hauts-de-Seine, par qui était arrivé la fronde deux semaines plus tôt, a bien voté pour.

La mission de préfiguration, co-présidée par le préfet de Région, Jean Daubigny, et le président de Paris Métropole, réunira d'abord vendredi sa composante administrative et technique sous la forme d'un groupement d'intérêt public (GIP). Mardi prochain aura lieu le vrai lancement politique de la mission avec la convocation du "Conseil des élus", soit pas moins de 224 membres.

"Tout le travail commence aujourd'hui", a lancé Patrick Ollier, maire UMP de Rueil-Malmaison et un des vice-présidents de Paris Métropole, toujours méfiant devant une "tentation centralisatrice" de l'administration. "Sans unité, nous perdrons tout", a-t-il mis en garde.

Pour Anne Hidalgo, le maire PS de Paris, "on a l'opportunité en tant que maire de prendre la main (sur la fabrication de la métropole, ndlr) et de ne pas la laisser à d'autres".

"Il faut que le mouvement de décentralisation commencé dans les années 80 ne s'arrête pas, bien au contraire, et soit perçu comme une solution aux crises", a plaidé l'édile de la capitale, se faisant l'écho de ses collègues de tous bords politiques qui demandent que la future métropole s'appuie sur les "dynamiques de territoires" plutôt que d'en imposer d'en haut.

2d dépèche

Grand Paris: Paris Métropole entre dans la mission de préfiguration

01/07/2014 12:48:31 GMT+02:00

#306720 DVBP 1461 AVY67 (4) AFP (549)

 

 

  PARIS, 1 juil 2014 (AFP) - L'association d'élus franciliens Paris Métropole a voté mardi matin à l'unanimité son entrée dans la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris, dont la première réunion doit se tenir le 8 juillet.

"Nous pouvons tout simplement dire: Paris Métropole participe à la mission de préfiguration", s'est réjoui Daniel Guiraud (maire PS des Lilas), président de ce syndicat mixte qui compte désormais 212 collectivités, lors d'un point presse.

Le vote sur sa "feuille de route" a été acquis à l'unanimité moins deux abstentions; Patrick Devedjian, le président UMP du Conseil général des Hauts-de-Seine, par qui était arrivé la fronde deux semaines plus tôt, a bien voté pour.

La mission de préfiguration, co-présidée par le préfet de Région, Jean Daubigny, et le président de Paris Métropole, réunira d'abord vendredi sa composante administrative et technique sous la forme d'un groupement d'intérêt public (GIP), dont M. Guiraud a obtenu la présidence pour Paris Métropole. Mardi prochain aura lieu le vrai lancement politique de la mission avec la convocation du "Conseil des élus", soit pas moins de 224 membres.

"Tout le travail commence aujourd'hui", a lancé Patrick Ollier, maire UMP de Rueil-Malmaison et un des vice-présidents de Paris Métropole, toujours méfiant devant une "tentation centralisatrice" de l'administration. "Sans unité, nous perdrons tout", a-t-il mis en garde, ne voulant pas que "Paris Métropole se dissolve dans la mission de préfiguration comme le sucre dans le café".

Pour Anne Hidalgo, le maire PS de Paris, "on a l'opportunité en tant que maire de prendre la main (sur la fabrication de la métropole, ndlr) et de ne pas la laisser à d'autres".

"Il faut que le mouvement de décentralisation commencé dans les années 80 ne s'arrête pas, bien au contraire, et soit perçu comme une solution aux crises", a plaidé l'édile de la capitale, se faisant l'écho de ses collègues de tous bords politiques qui demandent que la future métropole s'appuie sur les "dynamiques de territoires" plutôt que d'en imposer d'en haut.

"On ne peut pas donner à voir aux populations que de la gouvernance mais aussi du +faire+", a souligné Patrick Braouezec (FDG), vice-président de Paris Métropole, citant les questions nodales du logement social et des transports.

La mission se penchera notamment sur les épineux dossiers du statut des territoires (détricoter ou non les agglomérations existantes), des compétences (qui des communes, des agglomérations ou de la métropole les exercera?) et de la fiscalité.

"Nous voulons la garantie de ressources pérennes et dynamiques", a souligné Daniel Guiraud.

De son côté, Anne Hidalgo a tenu a rassurer ses collègues franciliens: "Paris va continuer à être solidaire. Nous versons environ 500 millions d'euros de péréquation par an et je ne suis pas dans un discours qui dit qu'il faut réduire cette voilure".

Durant l'été, les élus travailleront à une nouvelle rédaction de l'article définissant la Métropole du Grand Paris, afin que cela passe par un cavalier législatif à l'automne. Autre accord trouvé avec le gouvernement, la date-butoir du 30 septembre pour que les communes limitrophes de la Métropole choisissent d'y entrer ou non devrait être repoussée de deux mois.

"Le calendrier est très court, très contraint mais il est atteignable", veut croire M. Guiraud qui parie comme d'autres élus pour la création effective de la Métropole revue et corrigée à leur goût au 1er janvier 2016.

sla/frd/ed

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre MANSAT - dans Paris Métropole
commenter cet article

commentaires