Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> A lire "Au-delà et en deçà du Périphérique"

Sur le site de Métropoles

 

Au-delà et en deçà du Périphérique

Circulations et représentations territoriales de jeunes habitants de Seine-Saint-Denis dans la métropole parisienne
Fabien Truong

Résumé

Au travers d’un travail ethnographique extensif, cet article illustre comment des lycéens de Seine-Saint-Denis circulent à travers la métropole parisienne. Il montre comment l’usage de l’espace, à la fois en tant que territoire et symbole, est socialement construit, remettant alors en cause la description médiatique d’adolescents de banlieue reclus, isolés et rechignant à quitter « leur quartier », ainsi que celle d’une jeunesse « non intégrée ». Observer où et comment les lycéens se déplacent – et ne se déplacent pas – à Paris, permet de comprendre la position ambivalente de ces jeunes dans la société française. L’analyse du rapport à leur lieu d’habitation met en valeur le poids du stigmate territorial et contribue au débat sociologique sur l’existence ou non de « ghettos » en France, en soulignant la connotation négative d’un terme rejeté et utilisé pour disqualifier le territoire « des autres » (le ghetto historique, le ghetto fictif, le ghetto américain et le ghetto voisin). L’article propose un idéal-type de la carte mentale et symbolique de Paris de ces jeunes (le Paris quotidien, le Paris poubelle et le blanc Paris) qui doit être lu en miroir de leur perception de leur propre lieu d’habitation. Cette relation donne à voir l’importance des processus de légitimation sociale, culturelle et “raciale” ainsi que les connections routinières et quotidiennes entre Paris et sa banlieue où processus d’intégration sociale et désir de mobilité sociale sont centraux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article