Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 16:49

L'AFP vient de publier cette dépèche à la suite de la "grande initiative " de l'UMP. J'attends de lire leurs textes mais à première vue c'est vraiment d'une incroyable platitude. Et ne fait que reprendre une vieille proposition de l'UMP formulée il ya trois ans.

Ou est la "révolution" promise par R. Karoutchi? Ou est l'ambition? Ou est la péréquation des ressources dont l'inégalité est facteur terrible des inégalités qui minent la métropole?Et quelle méthode !...pas un mot sur la Conférence Metropolitaine qui associe - pour la première fois depuis 1967 des élus parisiens et de banlieue dans une démarche cohérente et de longue hamaine- pas un mot sur les assises de l'agglomération. etc.... 

Pierre Mansat

"Grand-Paris": Panafieu et Karoutchi veulent un "syndicat mixte ouvert"

PARIS, 21 jan 2008 (AFP) - Les chefs de file UMP à Paris et à la région Ile-de-France,

Françoise de Panafieu et Roger Karoutchi, ont proposé lundi la création d'un "syndicat mixte ouvert" pour lancer rapidement des projets d'infrastructure pour le "Grand Paris". La candidate UMP à la mairie de Paris et le président du groupe Majorité Présidentielle au Conseil régional d'Ile-de-France, ont proposé lors d'une conférence de presse commune la création "avant la fin de l'année" d'un "syndicat mixte ouvert (pour) lancer rapidement des grands projets en matière d'"urbanisme, de logement, de transport et de préservation de l'environnement". Le syndicat commencerait par des grands projets architecturaux. Il serait ouvert "aux collectivités qui le souhaitent" et pourraient le rejoindre au fur et à mesure. "Les collectivités détermineraient leur participation financière, librement consentie", a précisé M. Karoutchi. Celui-ci a reconnu que "(sa) réflexion avait évolué pour le grand Paris" et souligné qu'il était "très réticent vis-à-vis de structures imposées par le haut". "Notre responsabilité vis-à-vis de Paris et sa région c'est que les Parisiens et les Franciliens voient des résultats rapidement. Il ne faut pas fermer le grand Paris dans un premier temps si on veut que ça démarre", a-t-il ajouté. Mme de Panafieu a de son côté estimé qu'il "y avait urgence". "Paris est au bord de la route, la région le devient aussi", a-t-elle ajouté. La candidate a estimé qu'une telle structure permettrait "d'aller vite et de répondre vite aux urgences". L'opposition socialiste-PCF-Verts détient la mairie de Paris et la majorité au conseil régional. Nicolas Sarkozy a lancé à l'automne l'idée d'un "Grand Paris", promettant à nouveau début janvier de ne pas "laisser (le) projet s'enliser", car "la situation de l'agglomération parisienne est devenue inacceptable". Cette déclaration est considérée comme un défi au maire-candidat PS Bertrand Delanoë.

Qu'est-ce qu'un syndicat mixte ouvert ?>>>>>>>>>>>>

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/54/07/70/syndicatmixteouvert.pdf

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires