Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 20:05

L'Humanité de ce samedi  publie un ensemble de tribunes libres consacrées au Grand Paris.

J'avais transmis un texte qui est publié , mais un peu raccourci.Voici l'intégrale

Il revient à la municipalité de gauche de Paris d'avoir – par sa politique active de dialogue et de coopération avec la banlieue- permis que se noue un débat de fond sur l'avenir du coeur le la région. Et les communistes parisiens ne sont pas les derniers a avoir ouvert le chantier. Les documents mis en ligne sur le blog www.parismetropole.fr le démontrent. Alors de quoi parle t on? Dans la représentation commune, vu d'ici comme de l'étranger, Paris c'est Paris « grand angle ». Les spectateurs du stade de France à Saint-Denis, les touristes à Marne la vallée, les scientifiques à Orsay-Saclay, les salariés de La Défense , les jeunes de Vitry se retrouvant aux Halles, pensent Paris-Métropole. Les pratiques des personnes, des entreprises, dessinent  un bassin de vie au cœur de l'agglomération. La ville vécue ignore les frontières administratives figées. Ce territoire de vie doit innover et répondre à trois défis : politique, démocratie, égalité et solidarité.

Le défi politique

Parce que cet espace de vie s'est construit dans un rapport de domination, la défiance est grande entre la banlieue et la capitale. Pourtant, le développement de l'une comme de l'autre sera synergique ou il ne sera pas. A l'opposé de la concurrence, la métropole appelle l' « en commun ».

Le défi démocratique.

Au contraire d'un « Grand Paris » entendu comme une annexion de la « périphérie » par le centre dominant ce territoire multipolaire qui doit trouver sa cohérence, la Conférence Métropolitaine – lieu d'échanges et de dialogue composée des maires de la métropole - est la reconnaissance de la diversité, de l’égalité. Elle est l'expression d'une nouvelle culture de dialogue Paris/Banlieues. Et la conquête d'une démocratie d'agglomération, là ou se posent les enjeux est une nécessité.

Le défi égalitaire et solidaire.

Inégalités entre le « centre » et la « périphérie », mais aussi à Paris même, et entre les diverses banlieues. Nous aurons à choisir entre une métropole où se côtoient pôles d'excellences/cités reléguées, énorme production de richesses / pauvreté et une métropole du partage. Donc nous devons prendre résolument le parti de développer la recherche, l'emploi et la mobilité au Nord et à l'Est de la métropole. Parce que le rayonnement de la capitale est un moteur régional, national, européen incomparable, parce que son aura sert les valeurs de liberté, d'égalité de fraternité auxquelles elle est identifiée, Paris doit garder sa place de premier plan.

Franchir le cap métropolitain en est une condition. Pour cela il faut promouvoir une autre façon de gouverner démocratiquement la métropole. Comment ? Et sous quelle forme ? Dépasser les clivages territoriaux classiques, coordonner les politiques publiques afin de répondre plus activement, aux besoins de déplacements, de logements, d'emplois, d'écologie, aux enjeux d'une agglomération capitale. C'est ce que j'appelle Paris Métropole.

Pierre Mansat"

Voici l'intégralité

Partager cet article

Repost 0

commentaires