Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 16:59
FRANCE 3
F3 ILE DE FRANCE
19/20 EDITION PARIS ILE-DE-FRANCE - Le 25/09/2009 -19:08:15
Date de parution: 26.09.2009
JEAN-NoEL MIRANDE
Et puis, J - 12 pour le projet de loi sur le Grand Paris en conseil des
ministres. On le sait, ce projet fait couler beaucoup d'encre, et entraîne des
réticences de la part notamment du MEDEF d'Ile-de-France, et du dernier en
date, l'association Paris Métropole, qui rassemble 99 communes autour de la
capitale. Les explications de Daïc AUDOUIT.
DAïc AUDOUIT
Au printemps dernier, on se tapait sur l'épaule; mais la belle entente sur
la question du Grand Paris est finie. Aujourd'hui, à la réunion de Paris
Métropole, association d'élus où la gauche est majoritaire, les bras restaient
croisés. En cause: une disposition du projet de loi sur le Grand Paris; elle
autoriserait l'Etat à préempter les terrains autour des futures gares construites.
Les élus parlent d'une rupture de confiance.
JEAN- YVES LE BOUILLONEC, MAIRE DE CACHAN, PS, PRESIDENTDE PARIS METROPOLE
L'ensemble des règles d'urbanisme échapperaient à la volonté du maire.
Et on a estimé qu'un tiers des communes qui est cerné par les grandes
infrastructures, perdrait cette compétence. Alors là, c'est bien entendu
totalement inacceptable pour les maires.
DAle AUDOUIT
Le projet de loi de Christian BLANC cristallise le débat traditionnel entre
partisans de la décentralisation et ceux d'un Etat volontariste. En privé, certains
maires UMP émettent aussi des réserves. Mais Valérie PECRESSE place son
programme dans la continuité du Grand Paris, voulu par Nicolas SARKOZY.
Les régionales avivent le clivage politique.
JEAN-CHRISTOPHE FROMANTIN, MAIRE DE NEUILL Y, DIVERS DROITE
Il n'y a pas Paris Métropole à gauche, et le Grand Paris à droite, quoi.
C'est une vision qui serait complètement rétrograde, de penser comme ça.
Justement, la métropole elle ne se construit pas par rapport aux régionales;
c'est un dessein beaucoup plus large.
DAïe AUDOUIT
Mardi, le Conseil de Paris discutera également de la question, pour avis
consultatif. Car le combat politique aura lieu au Parlement. Et François FILLON
a déjà prévenu: il exige un soutien sans faille des sénateurs et députés UMP.

___________________________________________________________________________________________

Le Parisien


Partager cet article

Repost 0

commentaires