Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

>Loi Grand Paris: Hidalgo et Mansat " non, il n'y a pas de concertation "

Dans un communiqué publié hier soir, Anne Hidalgo et moi-même démontrons qu'il n'y a pas de concertation sur ce projet de loi créant la sociètè du Grand Paris.

 

Communiqué de presse

Anne Hidalgo et Pierre Mansat

 

Le secrétaire d’Etat chargé du développement de la Région Capitale estime que le projet de loi sur le Grand Paris a été élaboré à partir « d’une très longue concertation ».

 

Cette déclaration ne correspond pas à la réalité.

 

Le calendrier de cette soi-disant concertation démontre bien que le gouvernement n’a pas souhaité se donner les moyens d’un véritable échange. Alors que le projet concerne toutes les collectivités territoriales d’Île-de-France et qu’il crée un régime d’exception sans équivalent dans les autres régions françaises, seule une dizaine de collectivités ont reçu, début septembre, le projet de loi. Sans attendre, Christian Blanc a transmis le texte au Conseil d'Etat. Il doit être discuté dès le  conseil des ministres du 7 octobre.

 

Le maintien d’un tel calendrier n’est pas compatible avec le rythme d’une vraie consultation.

 

En réalité, ce que Christian Blanc appelle une « concertation » se résume à  des entretiens d’une heure et demi, au cours desquels le secrétaire d’Etat indique qu’il n’a pas l’intention de faire évoluer son texte, ce qu’il a d’ailleurs confirmé dans ses déclarations d’aujourd’hui. De plus, la lecture de ce texte ne permet pas de se prononcer, les décisions majeures pour les citoyens d’Ile-de-France - tracé du réseau, nombre de stations… - étant renvoyées à des décrets.

 

Un vrai débat démocratique est indispensable. Le Bureau de Paris Métropole composé de 29 élus, de droite et de gauche, a réclamé un co-pilotage avec les élus représentant l’ensemble du territoire, et une vraie participation des citoyens.

 

Le Maire de Paris, Bertrand Delanoë a demandé hier au Premier Ministre de reprendre entièrement le projet de loi pour faire émerger un projet partagé.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article