Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 23:35
Paris-IdF-gouvernement-collectivités
   Grand Paris: Lamour et l'UMP dénoncent la "mauvaise foi" de Paris Métropole
  
   PARIS, 8 sept 2009 (AFP) - Le président du groupe UMP au conseil de Paris Jean-François Lamour et les élus du groupe ont dénoncé mardi "la mauvaise foi caractérisée" de la déclaration de principe du bureau du syndicat mixte Paris Métropole, qui a "condamné d'ores et déjà le projet de loi sur le Grand Paris".
   "En condamnant d'ores et déjà le projet de loi sur le Grand Paris, le syndicat Paris Métropole verse dans la contestation mesquine et politicienne", estiment les élus UMP.
   Selon eux, le bureau du syndicat, qui comprend aussi quatre maires de droite, "fait ainsi le choix de s'enfermer dans une attitude artificiellement critique et fait montre de son peu de bonne volonté, alors même que la concertation entre le gouvernement et les élus locaux en est à son démarrage".
   A propos de sa demande de "réalisation sans délai des projets (de transport) prêts à être engagés", M. Lamour rappelle que "la réflexion sur le financement du plan transports a conclu précisément à la nécessité d'une amélioration immédiate de la qualité de l'offre de transports existante".
   Selon le député, "cette mise au pilori du projet de loi sur le Grand Paris est un faux procès fait à l'encontre de l'initiative ambitieuse du président de la République et du Premier ministre de construire une véritable métropole parisienne".
   Pour M. Lamour, cette initiative "contraste sévèrement avec la léthargie dont Jean-Paul Huchon (président PS de la région IdF) et Bertrand Delanoë (maire PS de Paris) ont fait preuve depuis des années et qu'ils tentent maintenant de faire oublier par des prises de position intempestives et provocatrices".
   Le bureau de Paris Métropole, qui regroupe 98 collectivités d'Ile-de-France, de gauche et de droite, a adopté mardi une déclaration de principe assez sévère vis-à-vis de la méthode employée par le gouvernement pour réaliser son projet de Grand Paris.
   Il a dénoncé le désaisissement des élus et "la mise entre parenthèses de la décentralisation en Ile-de-France".
   eb/jmg/ct
  
AFP

Partager cet article

Repost 0

commentaires