Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 14:52
Une dépèche AFP , avec une erreur  74 collectivités ont délibéré et pas le CG 92


14h25 Collectivités-réforme-maires-IDF Les maires d'IDF opposés au Grand Paris PARIS, 16 mars 2009 (AFP) -
Les maires d'Ile-de-France sont opposés à la proposition du comité Balladur de fusionner Paris et les départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) en un "Grand Paris", a déclaré lundi le président de leur association Claude Pernès. "Nous ne sommes pas pour la proposition Balladur", a déclaré le maire centriste de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) à l'issue d'une réunion du bureau de l'Amif, qui regroupe 1.200 maires sur les 1.281 d'Ile-de-France. En revanche, a-t-il souligné, "nous sommes d'accord sur une réflection pour régler un certain nombre de problèmes", en premier lieu le transport, le logement, et la péréquation entre communes riches et communes pauvres. Qualifiant de "farfelue" et "simpliste" l'idée du Grand Paris qui avait été initiée par le sénateur UMP Philippe Dallier, M. Pernès a rappelé que le président Nicolas Sarkozy avait repoussé la proposition, en attendant de connaître les projets du secrétaire d'Etat au Développement de la région-capitale Christian Blanc et ceux des dix équipes d'architectes. "Nous sommes conscients du rôle que le futur syndicat mixte Paris-Métropole peut jouer", a-t-il ajouté à propos du projet lancé par le maire socialiste de la capitale Bertrand Delanoë. "C'est un organe de réflexion pluraliste qui doit pouvoir apporter des réponses aux questions posées par nos territoires", a-t-il estimé. Pour le maire PS de Clichy Gilles Catoire, le changement des institutions ne peut pas se faire sans les habitants. "Un référendum est organisé sur l'avenir de Mayotte le 29 mars. Il est impensable que ce qui est bon pour l'outre-mer ne soit pas bon pour l'Ile-de-France", a-t-il dit. Le maire (UMP) de Nogent-sur-Marne, Jacques Martin, a également plaidé en faveur de Paris Métropole, "un lieu de débat dans lequel chaque maire a une voix". L'adjoint au maire de Paris chargé des relations avec les collectivités, Pierre Mansat (PCF), a estimé de son côté que "la voie la plus raisonnable serait la reconnaissance par le chef de l'exécutif de Paris Métropole comme lieu de réflexion qui permet aux maires, aux présidents d'intercommunalités, de participer à des débats d'importance stratégique".
Près de 80 collectivités d'Ile-de-France, dont le conseil général des Hauts-de-Seine, ont jusqu'à présent délibéré en vue de leur adhésion à Paris Métropole. jlp/swi/DS AFP 4 JS19 FRS 0643 160309-14h23

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre MANSAT
commenter cet article

commentaires