Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 22:57
On peut s’étonner que le Président de la République ait confié à un ancien 1er Ministre n’ayant jamais eu de responsabilités locales, le soin d’animer une Commission dans laquelle les associations, qui représentent la majorité des élus, n’étaient pas partie prenante.

Néanmoins ce rapport existe et suscite un débat en posant plusieurs questions. D’abord celle du regroupement éventuel des régions. L’autre nous concerne plus directement avec la gouvernance de la Métropole parisienne. Or, sur ce point, les élus n’ont pas attendu Edouard BALLADUR pour lancer un processus de réflexion commune. En effet, avec la mise en place du Syndicat mixte, qui pourra être opérationnel dans les prochaines semaines, c’est tout un travail d’études et de réflexion qui est lancé sur les questions où il y a une forte attente de la population, que ce soit en termes de logements, de transports, de lutte contre les inégalités sociales et fiscales. Or, les échéances fixées par Edouard BALLADUR sont à 5 ans et d’ici la, il y aura eu des échéances politiques nationales ; les Présidentielles, les Législatives, qui créent une incertitude sur le fait de savoir s’il y aura encore demain une majorité politique pour mettre en œuvre ces propositions.

Le périmètre qu’il propose me paraît beaucoup trop étroit et ne tient pas compte des zones denses qui débordent l’ancien département de la Seine qui elles, sont prises en compte dans le périmètre de Paris Métropole.

Il reste des questions qui ne sont pas tranchées sur la compétence des communes, et la disparition pure et simple des intercommunalités existantes qui sont souvent des gestionnaires d’équipements de proximité efficaces, pose plus de problèmes qu'elle n’en résout.

Après la diffusion du rapport BALLADUR, on peut se demander quelles seront les propositions de Christian BLANC qui se font de plus en plus attendre.

 

En tout état de cause, je vois mal comment une réforme de cette importance, ne puisse pas être tranchée par les électeurs eux-mêmes.

En ce qui concerne le PS, j’ai suggéré aux instances fédérales et au Comité Régional d’Ile-de-France, qu’il y ait un large débat dans nos sections et des assises régionales d’Ile-de-France pour élaborer une position commune qui sera déterminante pour mener ensemble le combat contre la tentative de déstabilisation des élus du suffrage universel qui se met en place.

Le 31 mars, les électeurs se prononceront par référendum pour passer du statut de Territoire à celui de Département d’Outre-mer. Aucune réforme d’organisation des collectivités territoriales n’a eu lieu en France, sans l’implication du Suffrage Universel, que ce soit pour la Nouvelle Calédonie ou la Corse. Il serait pour moi paradoxal que les Franciliens soient moins bien traités que les Mahorais, ou les Corses.

Il est néanmoins paradoxal que le Président ait confié une mission à la Commission BALLADUR confié une mission du devenir de l’agglomération parisienne à Christian BLANC et lancé un concours international d’architectes pour la construction du Grand Paris (qui remettront leur conclusions prochainement), sans qu’il y ait une cohérence entre ces initiatives, preuve de l’incohérence et de l’improvisation qu’il a déjà démontré récemment avec le projet de la suppression de la Taxe Professionnelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires