Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Un Grand Paris de la police, un article du Point

Sécurité - Une grande police pour le grand Paris

Sylvie Pierre-Brossolette

Le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, est satisfait des derniers chiffres de la délinquance dans la capitale. La délinquance générale a baissé cette année de 4,2 % (-25 % en cinq ans) et celle de proximité de 12,1 % (-50 % sur la même période). Le taux d'élucidation des affaires est passé à 36,6 % (+ 2,4 %). « On ne pourra pas faire beaucoup mieux » , commente Gaudin, à la fois heureux et frustré de ne plus guère avoir de marges de progression. Il aimerait, en revanche, pour plus d'efficacité, étendre ses responsabilités aux départements de la petite couronne. 22 % des personnes interpellées à Paris en sont originaires. Or, si la délinquance a baissé dans la capitale, ce n'est pas le cas de la petite couronne, où elle est en hausse. D'où l'idée d'unifier les efforts de la police dans une aire géographique plus importante et très poreuse : seulement 47 % des délits commis à Paris le sont par ses habitants. Il y a déjà plusieurs mois que Nicolas Sarkozy a donné son accord à son fidèle Gaudin pour procéder à ce changement de structure. Mais les choses traînent en raison de l'opposition de Michèle Alliot-Marie, qui ne semble pas souhaiter que le préfet de police d'un grand Paris prenne trop d'importance. Le chef de l'Etat a reconvoqué Gaudin récemment pour lui dire qu'il fallait faire cette réforme. Reste au président à l'annoncer officiellement à la ministre de l'Intérieur. Un moment désagréable à passer.



Le Grand Paris de Nicolas Sarkozy est il conflictuel vec le Grand Paris de Bertrand Delanoë, qu'il préfère appeler Paris Métropole. Pierre Mansat, l'adjoint de Bertrand Delanoë ne rechigne pas à utiliser le terme Grand Paris. Il est un des membre actif de la consultation internationale des architectes



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article