Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 19:17

D'abord l'AFP
4 WS17 FRS 0324 230608-13h09

Paris-IDF-Collectivités,PREV

"Grand Paris": gauche et droite réunies mercredi pour confronter leurs idées

(AVANT-PAPIER)

Par Josette MICHY

PARIS, 23 juin 2008 (AFP) - Gauche et droite confronteront directement pour la première fois mercredi leurs visions d'avenir de l'Ile-de-France lors d'Assises de la métropole, sur fond de controverse autour du "Grand Paris" cher

à. Nicolas Sarkozy et. dans la perspective des régionales de 2010.

Le secrétaire d'Etat

à la région-capitale, Christian Blanc, nommé par le président de la République pour piloter ce dossier, est attendu à ces Assises, organisées à la Plaine Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et qui devraient notamment aborder les épineuses questions de la répartition des compétences et des ressources.

Roger Karoutchi (UMP), secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, 'chef de file majorité présidentielle au conseil régional et candidat

à mener l'DMP aux régionales de 2010, est également attendu.

Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, initiateur en 2006 de la "conférence métropolitaine" qui a débouché sur ces assises, ainsi que le président socialiste de

.Lê, région Jean-Paul Huchon seront aussi présents.

Les protagonistes du dossier seront ainsi réunis, alors que le "Grand Paris" a parfois été dénoncé comme une machine de reconquête électorale de l'exécutif. Les socialistes dirigent aujourd'hui la région, six des huit départements d'Ile-de-France,dont Paris.

pierre Mansat, adjoint PCF au maire de la capitale chargé de Paris Métropole, voit dans la présence annoncée de MM. Blanc et Karoutchi le "signe" d'un "élargissement politique important". L'DMP avait en effet boudé les premières réunions de la "conférence métropolitaine".

"L'ensemble des animateurs est d'accord pour franchir une nouvelle étape après une phase de diagnostic,," assure M. Mansat, pour qui "rien ne serait pire que le statu quo".

Mais les visions devraient radicalement diverger sur les questions des compétences et du financement.

M. Blanc s'est ainsi donné jusqu'à fin 2008 pour "esquisser" sa vision de l'avenir du Bassin parisien, son entourage soulignant que "l'étape ultérieure de la.gouvernance ne sera pas abordée avant fin 2009".

M. Mansat souhaite au contraire que "la question de la gouvernance vienne de façon concomitante" aux projets, car "il n'y aura pas de nouvelle répartition des ressources s'il n'y a pas de nouvelle gouvernance".

"On est dans la recherche d'un emboîtement des échelles de compétence", poursuit l'élu PCF, pour qui "l'échelon régional est "l'échelon de référence," avec ses 11,5 millions d'habitants.

M. Huchon souhaite égalemeht aborder l'épineux problème de la mutualisation des ressources.

Les présidents de conseils généraux de gauche ont demandé la solidarité financière entre collectivités franciliennes, mais le président UMP du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, n'est pas d'accord.

Malgré ces oppositions et les critiques répétées de l'exécutif contre les projets de la région, M. Mansat veut croire qu'il "y a une fenêtre ouverte qui implique de laisser tomber la fébrilité politicienne". Et d'avertir: "ceux qui imaginent s'en servir (des assises, ndlr) comme instrument pour les prochaines régionales se mettent le doigt dans l'oeil".

jmg/so/

Partager cet article

Repost 0

commentaires