Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Hauteur à Paris, la dépèche de l'AFP

Le plan local d'urbanisme de Paris sera modifié au coup par coup pour réaliser des immeubles de grande hauteur pouvant aller jusqu'à 50 mètres de haut ou 15 étages, lorsqu'il s'agira de logements, a indiqué lundi à la presse Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, en charge de l'urbanisme.

Les immeubles pourraient aller plus haut encore pour les activités économiques et les grands équipements publics.

Mme Hidalgo, qui fera une communication en juillet au conseil de Paris, a affirmé que la mairie avait commencé à regarder les sites surlesquels des études urbaines avaient été lancées sur les "hauteurs", Bercy Charenton, Porte de La Chapelle et Masséna Bruneseau.

C'est sur ce troisième site (plus de 400.000 m2), qui pourrait abriter le futur tribunal de grande instance, que les choses sont le plus avancées: concours d'architectes dès 2009.

A La Chapelle, le périmètre de l'étude va être élargi, avec l'accord du président de Plaine Commune Patrick Braouezec, "pour envisager une meilleure entrée dans Paris à partir d'Aubervilliers et répondre de façon plus pertinente au projet de campus universitaire Paris Nord Est".

La Porte de Montreuil va être intégrée dans les études du groupe de travail "hauteurs" de la mairie, avec un projet de couverture partielle du périphérique, de logements et d'activités économiques, notamment dédiées au numérique.

La ZAC Clichy-Batignolles va également être ajoutée, "avec la possibilité de monter à 50 mètres pour le logement social et peut-être un ou deux bâtiments allant au-delà pour les activités économiques".

"Ces sites sont tous situés dans la zone tampon entre Paris et les communes limitrophes", a souligné Mme Hidalgo.

"Paris n'est pas une ville achevée, nous nous intéressons à toute cette zone périphérique, mais au coeur de la métropole", a-t-elle dit.

Il s'agit de "densifier ces espaces" et de créer des "quartiers mixtes" mêlant logements, activités et différents types de populations.

Dans ce contexte, "les hauteurs ne sont ni un tabou, ni une obsession", a déclaré Mme Hidalgo, qui va s'efforcer de convaincre des Parisiens réticents jusqu'à présent, en organisant un "grand débat public" passant notamment par des réunions d'arrondissements.

Selon l'élue du XVème arrondissement, il y a "un mûrissement du sujet" sur le plan politique.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article