Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Algérie/France - France/Algérie> un point de vue de l'Association Josette et Maurice Audin

Algérie/France - France/Algérie> un point de vue de l'Association Josette et Maurice Audin

Algérie/France - France/Algérie

Un point de vue

de l'Association Josette et Maurice Audin

_________________________________________________________________________________________

A l’approche de la commémoration du crime d’État du 17 Octobre 1961_ et des inaugurations d’un square Maurice Audin [Lyon 7e], d’une rue Josette et Maurice Audin à Nanterre, d’un jardin Josette et Maurice Audin au Kremlin-Bicêtre, alors que le débat s’envenime entre les deux états, l’Association Josette et Maurice Audin poursuit ses actions de rapprochement entre la France et l’Algérie, pour la vérité et pour la justice.

Après le rapport de l’historien Benjamin Stora et ses propositions, l’AJMA est dans l’attente d’un acte équivalent côté algérien.

En soulignant qu’il ne revient pas aux chefs d’État d’écrire l’histoire, elle s’inscrit dans le débat public avec ses suggestions:

· Émettre une déclaration forte sur la colonisation de l'Algérie par la France et les atrocités et injustices commises par celle-ci sur le peuple algérien.

· Ouvrir toutes les archives relatives à la colonisation et la guerre d'Algérie/guerre d’indépendance algérienne.

· Continuer à établir la vérité sur les conditions de l'assassinat de Maurice Audin et la disparition de milliers d'Algériens et de Français de cette guerre.

· Soutenir politiquement et financièrement toutes les initiatives citoyennes de solidarité et d'amitié entre les peuples français et algérien.

Quelques pistes

Les disparus

La question des personnes « disparues » comme Maurice Audin entre les mains des forces de l’ordre françaises durant la guerre d’Indépendance algérienne est une préoccupation majeure de l’AJMA.

La recherche de ces « disparus » doit être menée beaucoup plus activement qu’elle ne l’a été depuis 1962. Un bilan de l'activité du groupe de travail dédié depuis 2012 à cette recherche doit être rendu public. Une véritable campagne d’appel au versement dans les centres d’archives publics des archives privées des acteurs de l’époque doit être menée. L’Association contribuera pour sa part à des initiatives et rencontres en Algérie avec des proches et descendants de disparus. L’État français et l’État algérien doivent coopérer et mettre en place des moyens afin de recueillir des informations pour identifier les tombes et fosses communes, ainsi que des moyens pour l'identification des corps.

L'affaire Maurice Audin & les archives

Le 11 juin 2022 et les 11 juin suivants, il serait opportun que la République française soit représentée au plus haut niveau de son exécutif à la cérémonie anniversaire au cénotaphe Maurice Audin [seul monument en France dédié à un militant de l’indépendance algérienne. Cimetière parisien du Père Lachaise]. Un nouvel appel à l'ouverture d'archives privées et de collecte de témoignages doit être lancé afin de continuer à rechercher des éléments à propos de l'assassinat de Maurice Audin et du lieu où il a été enterré.

La venue en France de chercheurs algériens pour consulter les archives françaises doit être facilitée. Le guide des disparus de la guerre d'Algérie doit être complété, remanié notamment en ce qui concerne la période couverte ainsi que sur la nature des disparitions par exemple les cotes d'archives non encore communicables et indiquées dans le guide doivent être rendues communicables par un arrêté de dérogation générale.

Le prix de mathématiques Maurice Audin

En 2004 à l'initiative du mathématicien Gérard Tronel et de l'Association Maurice Audin un prix de mathématiques Maurice Audin a été créé, reprenant ainsi l'initiative lancée en 1958 par le mathématicien Laurent Schwartz, président du comité Audin.

La particularité de ce prix de mathématiques est qu'il est attribué (tous les deux ans) à deux mathématiciens: un Algérien et un Français. Il est d'une grande valeur scientifique car le jury est composé de mathématiciens de renom, algériens et français. Il est soutenu en Algérie par la Direction Générale de la Recherche Scientifique et le ministère chargé de la recherche scientifique, en France par l'Institut Henri Poincaré et les sociétés de mathématiques.

Cette initiative inscrite dans la durée mérite d'être mieux connue et valorisée. Des moyens financiers durables [ministère des Affaires Étrangères, ministère de l'enseignement supérieur,] doivent venir appuyer l'initiative et permettre ainsi de la pérenniser. Les chaires de mathématiques Maurice Audin dans les deux pays doivent également être mieux connues et encouragées.

Échanges et liens d'amitiés

Un rapprochement des peuples algérien et français passe par des échanges, échanges réguliers et soutenus dans de nombreux domaines: culturel, scientifique, sportif, associatif. L'accueil réciproque des chercheurs doit être organisé et amplifié. La politique des visas doit être revue afin de faciliter ces échanges.

Le 15 Octobre 2021

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article