Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

"Gaston Revel, un instituteur en Algérie"

"Gaston Revel, un instituteur en Algérie"

Grâce à la découverte d’archives totalement inédites appartenant à Gaston Revel, le téléspectateur découvrira l’Algérie à la fin des années trente telle qu’elle se révèle à ce jeune instituteur français.

Il comprendra le dépaysement et l’isolement de l’instituteur du bled dans les années difficiles de la Deuxième Guerre mondiale. Il mesurera la vigueur et l’âpreté des combats politiques et syndicaux menés par un militant du parti communiste algérien de l’après-guerre et la violence des tensions qui accompagnent la marche à l’indépendance et à la construction du nouvel État algérien. Fait unique et exceptionnel en Algérie, lors des élections municipales, Gaston Revel est élu à Bougie (Constantinois) dans le deuxième collège électoral réservé aux seuls musulmans. "Gaston Revel, un instituteur en Algérie" est un film qui éclaire de l’intérieur l’Algérie de 1936 à 1965, trente années décisives sous un regard totalement inédit. Auteurs : Alexis Sempé et Pierre Mathiote

Réalisateur : Pierre Mathiote Alexis Sempé est l'auteur du livre : "Un Instituteur communiste en Algérie", La Louve éditions

Avec le soutien de la Région Occitanie et des donateurs de Kiss Kiss Bank Bank. Un grand merci aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

~#Algérie #colonisation #PCA #Revel

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article