Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Les candidats socialistes aux municipales et le Grand Paris, c'est mieux que rien, mais c'est bien gentil....

"Bon , c'est mieux que rien, mais très très insuffisant, pas du tout à la hauteur des immenses enjeux de cette métropole mondiale: adaptation au changement climatique, pollution atmosphérique et sonore, inégalités grandissantes, précarisation accélérée d'une partie de la population, accueil des réfugiés, ressources des collectivités, universités, tourisme , alimentation, transports autres que le GPE [RER], logistique.... Rien sur les moyens institutionnels, pas un mot sur l'intercommunalité existante: la MGP , un catalogue _restreint_ de bonne intentions" Pierre Mansat

Grand Paris en commun – Pour un Grand Paris

solidaire, attractif et écologique

Grand Paris — 18 février 2020

MANIFESTE

Pour ses habitants, le Grand Paris est déjà une réalité, il est l’espace de leur quotidien. Il fait sens pour ceux qui travaillent ou étudient à Paris et vivent en banlieue, ou l’inverse ; ceux qui traversent Paris ; ceux qui, le week-end, passent des Hauts-de- Seine à la Seine-Saint-Denis pour voir des amis ou de la famille, ceux qui vivent dans le nord et accompagnent les enfants au basket dans le Sud ou dans l’Ouest.

Au-delà des scénarios de mobilités, détaillables à l’infini, être Grand Parisien, c’est respirer le même air et vivre de la même manière les épisodes de pics de pollution, c’est lire avec le même sentiment d’impuissance que les lits manquent dans les services de réanimations pédiatriques, c’est vivre avec les mêmes peurs, le soir du 13 novembre 2015, les attentats du Bataclan et du Stade de France, c’est fêter ensemble la musique tous les 21 juin, c’est accueillir avec la même joie ou les mêmes questions les JO de 2024. C’est attendre le nouveau réseau de transport du Grand Paris Express qui dans 6 ans, permettra à tous d’accéder aux universités, aux hôpitaux, à son travail en 30 minutes là où il faut aujourd’hui plus d’une heure. C’est vivre ensemble autour de la Seine, de la Marne et des Canaux et entretenir un rapport avec eux, avoir bien identifié la variété de ses paysages et de ses histoires, ne pas comprendre comment autant de misère et autant de richesse se côtoient à quelques encablures, avoir fait en juin 2019 l’expérience des écoles qui ont fermé à cause de la canicule et constater en même temps que l’urbanisme des 50 dernières années a créé des îlots de chaleur, traverser une frontière municipale à vélo et se retrouver sans protection face aux automobilistes.

Face à ce constat, nous, candidats et futurs élus, nous engageons à porter un programme commun pour que ce Grand Paris soit celui de tous : solidaire, attractif et écologique.

Car être Grand Parisien c’est partager un projet commun, faire partie d’un mouvement.

Les élus signataires de ce programme sont convaincus qu’il est possible de construire un Grand Paris qui réserve à toutes et à tous un traitement égal et social en matière de mobilité, de protection contre les nuisances, un rééquilibrage territorial qui refuse la spécialisation spatiale (logements sociaux à l’est, bureaux à l’ouest) et promeut la mixité sociale et environnementale dans une métropole polycentrique, porteuse d’une nouvelle urbanité mondiale. Ils font la promesse de tout mettre en œuvre pour construire ce Grand Paris en commun, avec ses habitants.

JE SERAI PROTÉGÉ CONTRE LES NUISANCES : BRUIT, POLLUTION, CANICULE ETC.

• Nous créerons sur le boulevard périphérique avant 2024 une voie dédiée aux véhicules propres et au covoiturage ; nous végétaliserons ses abords

• Nous engagerons la transformation des autoroutes urbaines du Grand Paris (A86, A4, A6 A-B, etc.) en boulevards urbains végétalisés

• L’épisode caniculaire de l’été 2019 a été particulièrement révélateur sur les effets du bétonnage et du manque d’îlots de fraîcheur, nous nous engageons à protéger les sols agricoles restants ainsi que les sols vivants dans toutes les communes. Nous relierons les espaces naturels entre eux, comme Le Parc des Hauteurs, les bois, les canaux, etc. Nous développerons l’agriculture urbaine pour avoir de nouveaux espaces de fraîcheur et de convivialité

• Nous créerons une vingtaine de sites de baignade sur la Seine, la Marne et les canaux
• Nous aiderons au développement de transports non polluants : accès aux bornes de

recharges des véhicules électriques ; construction de nouvelles stations GNV et hydrogène

JE SERAI ACCOMPAGNÉ DANS L’ADAPTATION DE MON QUOTIDIEN AUX ENJEUX ÉCOLOGIQUES

• Nous créerons un fonds d’aide social mutualisé dédié au renforcement de la subvention pour l’achat d’un véhicule propre pour les ménages les plus modestes

Objectif 100% bio dans les cantines : nous développerons les partenariats avec les agriculteurs pour alimenter les cantines avec des produits bio du bassin parisien

• Nous donnerons accès aux transports écologiques partagés : pass mobilité, transport à la demande, offre de véhicules partagés, parc relais, organisation logistique commune, etc.

• Nous investirons massivement dans la rénovation énergétique des logements et la lutte contre l’insalubrité. Nous développerons les mesures d’accompagnement à la rénovation énergétique dans le cadre d’un service public métropolitain de l’efficacité énergétique

JE ME DÉPLACERAI FACILEMENT ET EN SÉCURITÉ

• Nous transformerons les portes de Paris en places du Grand Paris pour favoriser le passage des habitants à pied et à vélo

• Nous nous engageons à bâtir dans nos communes les segments d’un réseau express vélo (« Vélopolitain ») qui permet de relier de manière rapide et sécurisée nos villes afin de couvrir les quatre coins du Grand Paris

• Nous créerons un réseau de trames vertes qui permettra de se promener dans le Grand Paris à pied, en fauteuil et à vélo

• Nous créerons un fond métropolitain de résorption des fractures urbaines pour financer la réhabilitation ou la construction de franchissements prioritaires accessibles tels que les ponts, les passerelles, des nouvelles lignes de bus

• Nous nous engageons à développer des promenades continues et qualitatives le long de La Seine et des canaux et à protéger le paysage et faciliter les usages en harmonisant les quais, les installations, les constructions au bord de l’eau

• Nous développerons le “Grand Paris du quart d’heure” : avoir accès à 15 minutes de chez soi à tous les services essentiels pour que les déplacements se fassent à pied ou à vélo

JE VIVRAI AU SEIN D’UNE MÉTROPOLE ÉQUILIBRÉE, QUI FAVORISE LA MIXITÉ SOCIALE ET L’ATTRACTIVITÉ

• Nous travaillerons pour que toutes les villes prennent leur part d’effort, que plus de logements sociaux soient créés à l’ouest, que des bassins d’emplois et de création d’activités le soient à l’est et au sud

• Nous développerons de nouveaux outils pour faire baisser le prix du logement en créant un organisme foncier solidaire métropolitain pour faciliter l’accession à la propriété des classes moyennes et populaires

• Nous mettrons en place un Samu social métropolitain, une politique collective pour répondre aux besoins de personnes à la rue et organiserons chaque année une nuit métropolitaine de la solidarité

• Nous instaurerons un encadrement métropolitain des loyers
JE VIVRAI DANS LE GRAND PARIS DU QUART D’HEURE

• Nous ouvrirons les équipements publics afin que l’ensemble des Grands Parisiens ait accès aux équipements culturels et sportifs des territoires voisins

• Nous encouragerons l’occupation temporaire des bâtiments vides, via des programmes mixtes et solidaires comme “Les Grands Voisins”

• Nous protègerons le commerce de proximité en limitant la construction de centres commerciaux et en favorisant le maintien des commerces en centre-ville.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article