Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Dessine moi la seine Saint Denis, voici un appel à projet qui s'annonce très interessant. Si il sait s'ouvrir aux relations avec Paris et à l'insertion dans la métropole...@StephanTroussel @seinesaintdenis #GrandParis

Pour accompagner la transformation de la Seine-Saint-Denis qui s’annonce importante d’ici 2030, le Département a lancé une grande consultation. Trois projets émanant d’experts et d’habitants ont été retenus. Ces équipes disposent maintenant de 5 mois pour affiner leurs idées. Voici leur brainstorming…

Un tiers des gares du Grand Paris Express qui viendront densifier à terme le réseau de la Seine-Saint-Denis, plusieurs opérations urbanistiques d’ampleur en cours ou à venir comme le Campus Condorcet à Aubervilliers et bien entendu l’héritage des Jeux olympiques et paralympiques de 2024... La transformation que va connaître la Seine-Saint-Denis au cours de ces 10 prochaines années est conséquente. Un peu plus de vingt ans après la construction du Stade de France qui avait déjà induit un changement dans son paysage urbain, s’ouvre pour ce département une nouvelle ère de grands chambardements architecturaux et donc forcément sociaux.

Pour accompagner cette évolution importante, le Département a lancé en novembre dernier une grande consultation internationale s’adressant à différents experts vivant ou travaillant sur son territoire. Sur les 21 projets remis, un jury composé d’élus de Seine-Saint-Denis mais aussi de personnalités du département en a sélectionné trois, retenus pour leur « pluridisciplinarité et leur complémentarité » : une équipe menée par l’école Kourtrajmé, structure fondée par le réalisateur des "Misérables" Ladj Ly installée à Montfermeil, une autre autour de l’agence d’architecture Catherine Tricot et une troisième, à tonalité plus universitaire, pilotée par le CNRS.

Le sens d’un tel concours d’idées ? Donner du sens justement, ouvrir des perspectives et faire aussi appel à un imaginaire fertile dans le département, plus d’une fois à l’origine de solutions innovantes. « Parce que mettre des projets bout à bout ne suffit pas à leur donner un sens, le Département a souhaité interroger des expert.e.s sur la façon dont ces projets pourront renforcer l’identité métropolitaine de la Seine-Saint-Denis et mettre en valeur ses spécificités, ses atouts et son dynamisme ; tout en faisant que ces projets soient en ligne avec les enjeux sociaux, environnementaux et sociétaux auxquels le territoire est et sera confronté. », pouvait-on ainsi lire dans le communiqué de presse dévoilant l’identité des trois équipes lauréates.

Et parce qu’on ne saurait pas non plus parler de transformation de la Seine-Saint-Denis sans ses habitants, les trois projets que les équipes rendront d’ici 5 mois feront aussi l’objet d’une grande exposition en juin. Les multiples retours des visiteurs séquanodionysiens viendront alors encore enrichir les propositions émises. En Seine-saint-Denis on n’a pas de pétrole, mais on a des idées…

 

Le texte de la proposition de UMR AUSser (UMR MCC-CNRS 3329)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article