Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

Marie Deketelaere-Hanna chevalier de la légion d’honneur, un article dans Le Journal du Grand Paris

Marie Deketelaere-Hanna chevalier de la légion d’honneur, un article dans Le Journal du Grand Paris

Marie Deketelaere-Hanna chevalier de la légion d’honneur

L’ancienne directrice générale de Paris métropole (actuel Forum métropolitain du Grand Paris) s’est vue remettre mardi 29 mai 2018 la légion d’honneur des mains de Jacqueline Escard, trésorier-payeur général honoraire, et de Pierre Mansat, responsable de la mission Grand Paris de la Capitale. Devant un parterre choisi d’acteurs publics et privés.

« A Marie, le Grand Paris reconnaissant », a déclaré Pierre Mansat, en remettant l’insigne de chevalier de la légion d’honneur à Marie Deketelaere-Hanna, mardi 29 mai 2018. L’ancien adjoint de Bertrand Delanoë, pionnier de la métropole, a rappelé l’engagement de celle qui fut la première directrice générale de Paris métropole, en faveur d’une construction métropolitaine qui n’a jamais été un long fleuve tranquille.

« Il fallait votre énergie pour travailler avec cinq présidents successifs, élus de couleurs politiques différentes », a rappelé Pierre Mansat, louant les qualités de Marie Deketelaere-Hanna pour faire coopérer des personnalités hétéroclites.

L’ancienne directrice générale de Paris métropole (actuel Forum métropolitain du Grand Paris) s’est vue remettre mardi 29 mai 2018 la légion d’honneur des mains de Jacqueline Escard, trésorier-payeur général honoraire. © Jgp

L’ancien président de l’Atelier international du Grand Paris a rappelé qu’il n’avait pas été immédiatement enthousiaste face à la candidature à Paris métropole de cette fonctionnaire en provenance du conseil régional, institution dont l’hostilité au Grand Paris était, déjà, manifeste. Une prévention vite oubliée face « à l’efficacité assez extraordinaire de cette personnalité forte, mettant ses compétences remarquables au service de l’intérêt général ».

Liberté, égalité, fraternité

De nombreux acteurs du tout-Grand Paris, élus, hauts-fonctionnaires des différentes fonctions publiques, aménageurs publics et privés étaient présents lors de cette cérémonie organisée dans l’enceinte des Grands Voisins, au sein de l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul, symbole d’un urbanisme transitoire et inclusif.

« A Marie, le Grand Paris reconnaissant », a déclaré Pierre Mansat. © Jgp

« A cet instant, je pourrais ne dire que ce mot « merci », à vous tous, a déclaré la récipiendaire, désormais inspectrice générale au Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). Chacun, chacune d’entre vous que j’ai eu la chance de rencontrer m’a montré à sa façon comment lever les obstacles, dépasser la peur, se sentir plus fort. Plus généralement, j’ai la conviction profonde de n’être rien sans les autres », a-t-elle poursuivi.

« Parfois, en réfléchissant à la puissance productive qui fut celle de la France, au courage qu’ont eu les membres du Conseil national de la Résistance pour relever notre pays à la libération, et au rayonnement international de notre devise, Liberté, égalité, fraternité, je me demande si nous avons encore, ou plutôt comment avoir encore, cette impulsion créatrice dans un monde d’injustices où, pour brouillées que soient les cartes, les forces de vie et de mort sont toujours à l’œuvre, a déclaré la haute-fonctionnaire. A cet égard, je dois dire que je suis plus intéressée par l’esprit que par la lettre de la République, par l’action de terrain que par les discours de surplomb, par l’engagement que par les postures, par l’intelligence du cœur que par les spéculations intellectuelles », a-t-elle ajouté, avant de citer Aragon, « qui met en perspective le sens que je voudrais donner à mon itinéraire : « Avoir été peut-être utile ». Si j’y parviens, ce sera grâce à vous», a-t-elle conclu.

« Je dois dire que je suis plus intéressée par l’esprit que par la lettre de la République, par l’action de terrain que par les discours de surplomb, par l’engagement que par les postures, par l’intelligence du cœur que par les spéculations intellectuelles », a notamment déclaré Marie Deketelaere-Hanna. © Jgp

De nombreuses personnalités du tout-Grand Paris, hauts-fonctionnaires des différentes fonctions publiques, aménageurs publics et privés, étaient présents lors de cette cérémonie. © Jgp

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article