Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> La situation actuelle du Grand Paris "ne peut pas durer", prévient Philippe

GOUVERNEMENT-COLLECTIVITÉS-RÉGION-IDF

La situation actuelle du Grand Paris "ne peut pas durer", prévient Philippe

10/10/2017 16:21:16 GMT+02:00

#523709 DGTE 1364 LBW27 (4) AFP (393)

 

 

  PARIS, 10 oct 2017 (AFP) - La situation actuelle autour de la métropole du Grand Paris (MGP), régulièrement critiquée pour la complexité de son fonctionnement, "ne peut pas durer", a estimé mardi le Premier ministre Edouard Philippe, en confirmant une prochaine conférence réunie par le président Emmanuel Macron.

"Tout le monde s'accorde sur le fait que la situation actuelle ne peut pas durer", a déclaré le Premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"Des tentatives ont été instaurées par la loi, mais je n'ai encore rencontré personne qui nous dise: +surtout ne changez rien+", a souligné le chef du gouvernement, interrogé sur ce sujet par le député MoDem des Yvelines Bruno Millienne.

Ce dernier suggérait à l'exécutif d'étendre le périmètre de la métropole à l'ensemble de la région Ile-de-France, ce qui la ferait passer de 7 à 11 millions d'habitants, comme le réclament plusieurs élus de la Grande Couronne, inquiets d'être exclus du coeur de la région parisienne.

Edouard Philippe a confirmé, sans donner de date précise, la tenue, annoncée pour l'automne par Emmanuel Macron, d'une conférence sur le sujet.

"A l'issue de ce processus (de consultations) et après qu'une conférence sur le Grand Paris aura été réunie à l'initiative du président du République", seront "dessinés" les "nouveaux modes d'organisation".

"Ce qui est certain, c'est que nous ne pouvons pas nous contenter du statu quo. Nous allons devoir avancer, et nous allons devoir inventer quelque chose qui n'existe pas ailleurs" en France, a-t-il souligné.

Le Premier ministre s'est toutefois employé à rassurer quant à la question de la répartition des compétences entre les différents échelons administratifs (région, départements, communes etc.)

"Dans la pratique, transférer les compétences est redoutablement complexe et personne ne veut créer dans les années qui viennent, plus de désordre encore dans la répartition des compétences", a-t-il assuré.

Intercommunalité géante entrée en vigueur au 1er janvier 2016, la MGP regroupe actuellement Paris et les 123 communes de la petite couronne, ainsi que sept communes de la grande couronne parisienne.

Conçue pour simplifier l'organisation de la région parisienne, la MGP s'est ajoutée à un maillage territorial déjà important, avec la capitale, les sept départements de petite et grande Couronne, les communes et la région Ile-de-France, présidée par Valérie Pécresse (LR).

La conférence voulue par M. Macron vise à "simplifier drastiquement les structures", avait dit le président en l'annonçant le 17 juillet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article