Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 16:20

La Métropole du Grand Paris : « une structure qui complexifie et qui n'est pas viable en l'état »

Didier BARIANI, Vice-Président du Conseil régional d'Ile-de-France, en charge du Grand Paris, félicite le Président et les nouveaux responsables de la ''Métropole du Grand Paris'', qui sont tous des élus de qualité et de compétence, mais qui héritent d'une organisation territoriale d'une rare complexité que leur a léguée le gouvernement.

En effet, la gouvernance territoriale qui découle de la loi NOTRE et de la MAPTAM est d'une complexité sans équivalent dans le monde, puisqu'elle amène à superposer cinq niveaux d'administration locale : commune, établissements publics territoriaux, département, métropole et région.

Cette multiplicité des niveaux de gouvernance, l'évolutivité programmée du périmètre de la MGP, les remises en cause permanentes des contextes institutionnels vont rendre très difficile pour les investisseurs l'identification des interlocuteurs capables de sécuriser leurs choix alors que la région parisienne a besoin d'investissements importants (logements, équipements publics, etc...).

En outre, la nouvelle structure métropolitaine de Paris va devoir s'insérer dans une région qui a, comme elle, une compétence de développement économique, le pouvoir de soutenir l'accès au logement, l'appui à la politique de la ville ou encore à la rénovation urbaine. Mais, la métropole va exercer des compétences sans avoir les moyens d'attractivité dont disposent les grandes capitales concurrentes (infrastructures de transports, soutien des entreprises, etc...), car ces compétences sont confiées à la Région.

Il aurait beaucoup mieux valu concentrer les pouvoirs et les moyens sur la région plutôt que de créer une strate de plus. Les circuits de décisions en auraient été raccourcis et une réelle cohérence de l'action et des aménagements garantie.

Mais ce découpage résulte manifestement d'un souci politique : une telle région métropolitaine francilienne aurait concurrencé directement le poids politique de l'Etat.

Pour Didier BARIANI « La Métropole du Grand Paris, n'apparaît pas viable, son interaction avec la Région, les départements de petite couronne et les établissements publics territoriaux est plus que problématique. Il faudra donc que le gouvernement et le parlement revoient rapidement leur copie pour simplifier et rationaliser l'organisation du territoire en Ile-de-France ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre MANSAT
commenter cet article

commentaires