Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 16:00

A tous ceux qui aiment Paris,

A tous ceux qui font la métropole du Grand Paris

A Créteil, Saint-Denis, Argenteuil ou Saclay, nous avons déjà Paris en commun, cette grande ville mondialement connue et aimée.

Les rois et les sans-culottes l’ont fait rayonner. Les architectes, les ingénieurs, les spéculateurs et les politiques lui ont donné une forme. Centre de révolutions politiques, intellectuelles et industrielles, construite par tant d’immigrés de proches et lointaines contrées, par tant d’artistes et de maçons, son cœur bat toujours pour l’égalité et la liberté. Parce que cette histoire appartient à tous, nous en écrivons déjà la suite. Elle se nomme Grand Paris.

Ce manifeste s’adresse d’abord à tous ceux qui vivent, partagent, fabriquent, aiment notre cité. Ensemble, nous avons la force pour combattre les évolutions de toutes les villes monde : ségrégatives, polluées, dévorantes, inégalitaires, discriminantes. Nous sommes si nombreux à nous mobiliser dans notre travail, dans nos quartiers, dans nos communes pour que la métropole parisienne soit plus humaine et chaleureuse. Démultiplions et connectons ces initiatives, faisons les connaitre. Prenons la parole. Prenons pleinement notre place dans le débat. Agissons en commun.

Ce manifeste s’adresse aussi aux élus de notre métropole. La construction du Grand Paris n’est pas seulement votre affaire, pas seulement un choix institutionnel ni un simple enjeu de pouvoir. Engagés chaque jour pour bâtir un autre avenir, nous voulons être associés, écoutés, entendus.

Notre mouvement commence. Paris ne s’est pas fait en un jour, Le Grand Paris ne le sera pas non plus. Nous avons le désir de déployer tous nos savoirs faire. Nous exprimons des attentes quotidiennes pressantes pour être transportés, logés, éduqués, cultivés. D’ores et déjà nous portons des idées, des projets, des expériences à partager.

- Le Grand Paris n’a de génie qu’ouvert au monde. Les musiques de nos cafés chantent cette incroyable histoire qui nourrit les courants scientifiques et artistiques, qui fait rayonner notre grande ville. Sans ces audacieux venus de loin, que seraient la mode et l’architecture, les arts et la littérature, la médecine et le numérique ? Contre les prophètes du malheur, nous disons que nous aimons nos trente-six couleurs. Dans les cités de Paris et de banlieues, dans les écoles et les théâtres, les usines et les bureaux, nous faisons vivre cette envie de communauté et de créativité. Il faut parfois du courage. Affirmons-le tous ensemble.

- Paris ne peut vivre sans ses banlieues. Paris a dominé ses cours d’eau et ses voisins, comme les hommes ont voulu maitriser la nature et le territoire. Cette suprématie du centre sur la périphérie a imprégné toute une culture ; on la retrouve au sein même de la banlieue. Ce temps est passé, cette page doit être tournée. Nous savons que notre terre est une, comme le Grand Paris est notre espace commun. Les frontières physiques, mentales et institutionnelles qui fragmentent notre espace doivent tomber. Il faut davantage de continuité urbaine, d’égalité fiscale, de répartition des richesses. Il faut moins d’égoïsme et partager les difficultés. Bref, il faut plus d’égalité et des institutions démocratiques pour représenter équitablement ce Grand Paris là.

- Le Grand Paris doit devenir vivable pour tous. Agglomération embouteillée pas toujours bien desservie, logements trop chers et pas assez nombreux, emplois trop rares et mal répartis, rythme de vie stressant,…
Cette métropole disloquée et discriminante nous ne voulons plus seulement la subir, il nous faut la rendre plus confortable et plus humaine.

Centre, première couronne, grande couronne : il n’y a pas qu’un seul modèle de ville, mais elle doit être vivable et accessible partout et pour tous. Pour que tous les espaces soient habitables, la vie locale, les services publics, la mobilité de jour et de nuit, des espaces publics attractifs, une vie associative foisonnante, les connexions numériques de qualité sont aussi nécessaires que le logement, l’emploi et l’école primaire. Le droit à la centralité doit être acquis pour tous. Nos quartiers regorgent de solidarités d’initiatives et de solutions. Mais nous n’avons pas toujours à nos côtés une puissance publique attentive, qui croit, comme nous, en nous. Trop de comptabilité et de contraintes techniques nous étouffent.

- Le Grand Paris permet de faire émerger un nouveau mode de développement et de production dans le bouleversement de la mondialisation. La Métropole a la taille, la force et la richesse pour être le levier de développement d’activités innovantes, utiles et respectueuses de notre environnement. Paris, une des premières destinations touristiques du monde, doit valoriser son patrimoine urbain, architectural, culturel… et continuer d’innover. La métropole du Grand Paris doit rayonner dans l’économie du partage, l’agriculture urbaine, l’économie verte, toutes les formes d’art. Chercheurs, entrepreneurs, créateurs, formateurs, syndicalistes sont les acteurs naturels de cette invention.

- Le Grand Paris de la démocratie est le notre. Nous savons qu’il n’existe pas de solutions toutes faites pour aborder les enjeux contemporains qui vont concerner dès aujourd’hui et pour demain, tous les habitants et les visiteurs de la métropole.

Il n’existe qu’une méthode: associer ceux qui vivent, créent, et travaillent dans la métropole Nous voulons participer non seulement aux décisions, mais aussi aux questions et aux solutions. Il nous faut davantage d’audace et de confiance.

Nous ne voulons plus de concertations alibis et de compromis politiques obscurs et fragiles. Il faut nous respecter : nous donner les moyens de comprendre, le temps de débattre, la possibilité d’expérimenter. La démocratie ne se limite plus à élire nos représentants. Nous devons inventer la démocratie d’une métropole européenne et mondiale de notre temps.

Ce manifeste invite tous ceux qui, chaque jour et dans tous les territoires, inventent déjà un Grand Paris vivable et digne pour tous, à agir en commun.

A tous,

A vous nos concitoyens, et à vous nos représentants, nous disons :

Nous avons besoin d’espoirs et d’un avenir partagé.

La construction du Grand Paris est un projet à cette mesure.

Comme la République a fait corps avec la laïcité et la démocratie ; comme l’Europe surmonta les nationalismes et la guerre ; réussir à faire de notre métropole parisienne un territoire plus égalitaire, écologique, cultivé, prospère, actif et ouvert serait l’apport de notre génération au futur des villes-mondes du siècle qui commence.

Aubervilliers, le 12 octobre 2015

Manifeste du Grand Paris

160 Boulevard Diderot

75012 Paris

manifestegp@gmail.com

t: @manifestegp

f: manifestedugrandparis

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre MANSAT
commenter cet article

commentaires