Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Paris Metropole
  • Paris Metropole
  • : blog consacré au Grand Paris, à Paris Métropole aux relations Paris / Banlieues par Pierre Mansat
  • Contact

Coups de coeur

Recherche

Texte libre

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 08:52

Grand Paris: "Nous n'avons pas le droit d'être en retard", dit Hollande

12/06/2015 21:27:24 AFP

PARIS, 12 juin 2015 (AFP) - François Hollande a invité vendredi à ne pas prendre de "retard" dans la construction du Grand Paris, qu'il s'agisse de la modernisation des transports comme de la construction institutionnelle de la Métropole du Grand Paris.

"Nous n'avons pas le droit d'être en retard", a affirmé M. Hollande à l'occasion du vernissage au musée d'art contemporain Mac Val à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) d'une exposition consacrée au Grand Paris Express.

Devant un aréopage d'élus et de partenaires économiques, M. Hollande a dit son souhait que la totalité des six milliards d'euros censés être consacrés à la modernisation du réseau de transports existant soit "engagée d'ici 2017", "non pas parce qu'il y a une échéance", mais en raison de l'urgence des besoins.

Le réseau de transports actuel est "saturé", avec des rames "bondées" souffrant trop souvent de "retards", a reconnu M. Hollande, tout en rendant hommage au "travail très important" réalisé sous l'impulsion du président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS), présent dans l'assistance.

M. Hollande a aussi invité à construire sans délai la Métropole du Grand Paris, alors que des voix s'élèvent pour retarder d'un an la naissance de cette nouvelle collectivité, prévue le 1er janvier 2016 --dont celles du candidat socialiste à la succession de M. Huchon, Claude Bartolone, et du PCF.

"Cette grande ambition (du Grand Paris, ndlr) doit s'incarner dans un cadre politique", qui doit voir le jour "le plus vite possible".

Avant de prononcer son discours, M. Hollande avait pris le temps de visiter l'exposition en compagnie de nombreux élus: MM. Huchon et Bartolone, le maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), les maires des 21 communes traversées par la ligne 15, ou encore le président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian (Les Républicains).

A la fois pédagogique et artistique, l'exposition donne notamment à voir les maquettes des 16 futures gares de la ligne 15.

"C'est l'enjeu de cette exposition": montrer, alors qu'il "y a toujours un doute" chez les citoyens, que "ça va être possible: oui les travaux ont été lancés, oui des gares ont été dessinées par des architectes (...) qui vont pouvoir être bâties", a-t-il commenté.

Le projet de Grand Paris Express -un des "plus grands chantiers de notre pays, de l'Union européenne" selon le président-, prévoit la construction de 200 km de voies et de 68 nouvelles gares.

La ligne 15 devrait être la première des nouvelles lignes à voir le jour, en 2022, avec deux ans de retard par rapport au calendrier initial.

Une petite centaine de militants syndicalistes et de travailleurs sans papiers, repoussés par les forces de l ordre à une cinquantaine de mètres du musée, se sont rassemblés à l'appel des organisations départementales de la CGT, Solidaires, FO et FSU pour protester contre la politique globale du gouvernement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre MANSAT
commenter cet article

commentaires