Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> Nouvelle réécriture en vue pour la Métropole du Grand Paris

Nouvelle réécriture en vue pour la Métropole du Grand Paris

16/04/2015 19:24:02  AFP

  PARIS, 16 avr 2015 (AFP) - Une nouvelle mouture de la Métropole du Grand Paris (MGP) est en cours d'élaboration, qui prendra mieux en compte le "consensus" des élus locaux et fera notamment baisser le nombre d'élus qui y siégeront, ont indiqué jeudi les co-présidents de la Mission de préfiguration de la MGP.

Le projet de loi de réforme territoriale (NOTRe), qui va redéfinir les contours de la métropole, revient au Sénat en seconde lecture, "mi-mai pour le travail en commission": il faut "en profiter pour adopter des amendements qui respectent le compromis voté par 94% des élus et intègre les engagements du Premier ministre", a déclaré à la presse Patrick Devedjian (UMP).

Manuel Valls, dans son discours sur le Grand Paris mardi devant les maires d'Ile-de-France, a évoqué des "ajustements nécessaires", "en particulier (concernant) le PLU" (plan local d'urbanisme) -que les élus veulent garder à l'échelon intercommunal sans avoir à demander un "avis conforme" à la métropole. Ce point "ne doit plus faire l'objet d'un débat", a affirmé le président du Conseil général des Hauts-de-Seine.

De plus M. Valls a souhaité la "révision de la composition du conseil métropolitain", qui prévoit actuellement 350 membres -un nombre jugé excessif par M. Devedjian, pour qui une assemblée "supérieure en nombre au Sénat" n'avait "pas d'avenir".

Le travail pour écrire ces amendements "va s'accélérer" pour "être prêt à la mi-mai", a assuré le nouveau préfet d'Ile-de-France Jean-François Carenco, qui co-présidait donc pour la première fois le conseil des élus de la mission de préfiguration.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article