Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pierre Mansat et les Alternatives

Pierre Mansat et les Alternatives

Sous ce titre style groupe de rock des années 60, se cache un blog consacré aux luttes émancipatrices, à la recherche du forum politico/social pour des alternatives, à la critique du système territorial français et à son évolution possible, aux luttes urbaines et au" Droit à la Ville", au Grand Paris, aux relations Paris/Banlieues; aux enjeux de la métropolisation, .......par Pierre Mansat, délégué général de La Ville en Commun, animateur de l'Association Maurice Audin

> "Inspirer un vrai récit métropolitain " dans Urbanisme (extrait)

Inspirer un vrai récit métropolitain

Par Antoine Loubière

Pierre Mansat, chargé du suivi de la Métropole du Grand Paris à la Ville de Paris et président de l’Atelier international du Grand Paris (AIGP), plaide pour l’élaboration d’un projet métropolitain nourri de la prise de conscience des défis du changement climatique et à la hauteur des attentes des citoyens.


Comment concevez-vous le projet métropolitain

de la future Métropole du Grand Paris ?
Pierre MANSAT : Ce que j’appelle le projet métropolitain ne se réduit pas à la somme des projets locaux. Il doit être inspiré, animé. La pâte du projet métropolitain doit lever à partir de ce qui lève dans les territoires et que les CDT  ont commencé à formuler. Mais, en même temps, il faut absolument écrire un récit métropolitain qui permette aux gens de s’identifier à quelque chose d’enthousiasmant et de mobilisateur. Si notre seul objectif est la description d’un mécanisme institutionnel, on est sûr qu’ils ne vont pas s’y intéresser et vont même s’en détourner. Il faut donc inspirer un vrai récit métropolitain qui s’appuie sur des identités métropolitaines multiples, c’est-à-dire les capacités qu’ont les gens à être à la fois de chez eux, profondément enracinés dans leur commune – qui reste le socle démocratique –, et des citoyens d’un espace ouvert, complètement bouleversé par l’irruption du monde dans le local, par la venue de personnes du monde entier, par les échanges intellectuels et matériels, par les flux. Il y a urgence parce que, jusqu’à maintenant, on a mis la charrue avant les boeufs. On en train de bâtir une institution, avec des bribes de programme à droite et à gauche, mais il n’y a pas de projet métropolitain. Quelle république urbaine veut-on ? Quelle philosophie, quel sens solidaire républicain veut-on donner à cette nouvelle organisation politique, à quels enjeux répond-elle et quelles solutions est-elle susceptible d’apporter ?
Il faudrait écrire un manifeste de la métropole. Bien sûr, on va écrire un pré-diagnostic, un diagnostic, un pré-projet, un projet, mais je pense qu’il faudrait que quelqu’un ou quelques-uns prennent la plume et rédigent le manifeste de la métropole. Ce pour quoi on s’engage, quelle promesse on fait aux citoyens et quels moyens on se donne pour tenir cette promesse.

(Lire la suite dans Urbanisme)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article